Tenue , à Rabat , de la 55éme Session du Conseil d'Administration du CAFRAD !

Lundi, 3 juillet, 2017 - 14:27

Présidée par Monsieur le Ministre Délégué chargé de la Réforme de l'Administration et de la Fonction publique,au Royaume du Maroc, et Président du Conseil d’Administration du CAFRAD, et par le Directeur Général du CAFRAD, cette session du Conseil d’Administration du CAFRAD aura mené une profonde réflexion pour baliser les missions futures du centre, alors que pointent à l’horizon plusieurs réformes de l’administration et de nouveaux défis de gouvernance en Afrique .

Le Ministre Jean Marie OGANDAGA , en charge de la Fonction Publique , au Gabon , qu’accompagne S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , prend part à ces importantes assises.

Quelques collaborateurs de Monsieur le Ministre Gabonais , sont également de cette mission sur le territoire marocain .

Souhaitant la bienvenue aux différents participants, Monsieur  Mohamed BEN ABDELKADER ,Ministre Délégué chargé de la Réforme de l'Administration et de la Fonction publique,au Royaume du Maroc, et Président du Conseil d’Administration du CAFRAD, aura indiqué qu’au nombre des préoccupations à débattre figuraient la volonté de redynamiser la structure.

  

Les différents  ministres de la fonction publique, et participants représentant tous les états membres du CAFRAD, ainsi que des représentants d'organisations régionales et internationales auront pris part aux différents débats visant particulièrement le plan stratégique, à venir, pour le centre et sa capacité financièreLe programme de travail proposé et le budget ont été  globalement approuvés et adoptés par l’assistance.

Louant les efforts inlassables accomplis toutes ces dernières années par le Royaume du Maroc pour assurer un fonctionnement optimal du centre, il a cependant été requis que des chiffres soient portés à la connaissance des différents états pour permettre une lecture appropriée des besoins de fonctionnement requis.

Documents à l’appui,Monsieur Jean Marie OGANDAGA a démontré que son pays était à jour de l’ensemble de ses contributions financières. Affirmant- que le Chef de l’Etat et le Gouvernement Gabonais s’étaient engagés dans un plaidoyer de tous les instants pour faire admettre la nécessité d’un service public fort et par conséquent émergent .

Le Ministre Gabonais de la Fonction Publique  , a , par ailleurs , demandé que le Conseil d’Administration mette en place une équipe ad-hoc chargée de procéder à un toilettage institutionnel du CAFRAD pour aboutir à une configuration qui tienne compte des enjeux du moment et permette aux états membres de se pénétrer véritablement de l’importance et du rôle du CAFRAD , dont les missions semblent , parfois , méconnues par la plupart de nos gouvernants .

Appuyant cette proposition, émise par le Gabon, et reconnaissant la nécessité de la révision des instruments juridiques et des textes de l’institution, pour faire évoluer la perception des questions financières, le Dr. Stéphane MONNEY MOUANDJO, Directeur Général du CAFRAD , a indiqué qu’un nouveau siège fonctionnel allait bientôt pouvoir accueillir les différentes réunions du Centre .

 

Diverses indications, ont pu être données concernant la 2ère édition du Prix Panafricain du Service Public (PPSP). Ce Prix qui vise à encourager les pays africains à promouvoir toutes les initiatives et innovations permettant l’amélioration de la qualité des prestations rendues aux usagers des  services publics, a été lancé au sortir de la réunion du Conseil d’Administration de 2015.

Il  est  décerné suivant 3 catégories:

  1. L’administration électronique: composée des 2 sous catégories : « Solution mobile » et « Service en ligne »;
  2. Innovation et amélioration de la qualité du service public;
  3. Promotion de l’approche genre dans la Fonction Publique.

La remise des Prix (excellence et encouragements)  interviendra le 5 juillet prochain , à l’issue de la  13ème édition du Forum sur la Modernisation de l’Administration Publique et   des  Institutions   de  l’Etat, sur le thème : "Lutte contre la corruption dans les services publics en Afrique en tant qu’élément d’opérationnalisation de la gouvernance publique responsable ".

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM