Rencontre avec le Directeur des Affaires Africaines du Ministère Marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération !

Mardi, 25 avril, 2017 - 14:52

Poursuivant , inlassablement , des actions visant à conforter et à consolider l’étroitesse des relations entre la République Gabonaise et le Royaume du Maroc , S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , s’est rendu,  en début de matinée , ce mardi 25 Avril 2017 , au Ministère Marocain des Aaffaires Etrangères et de la Coopération .

Le Chef de la Mission Diplomatique Gabonaise a été reçu par Monsieur Mohamed SBIHI, Ambassadeur, Directeur des Affaires Africaines au Ministère Marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération.

L’entrevue entre les deux hommes, , aura, pour l’essentiel, porté sur divers aspects liés à la coopération bilatérale entre Libreville et Rabat.

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , aura , notamment fait partager à son hôte, des préoccupations dans le secteur de la formation et de l‘enseignement supérieur , au regard , singulièrement , des quotas des bourses et allocations d’études allouées pour la formation multidisciplinaire à des administrations gabonaises(marine marchande , enseignement supérieur , formation professionnelle , santé , douane). Notant qu’un flou persistant  ne permettait pas une programmation optimale et une répartition rationnelle des quotas annoncés. Et souhaitant, en conséquence, qu’une redéfinition des critères soit opérée et reprécisée aux ayants droits, pour tenir compte des exigences formulées par l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) et certaines Facultés, vers lesquelles se voient orientés les étudiants demandeurs d’allocations ou de bourses d’études.

Au plan économique, S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, souhaite par ailleurs, que soient examinés et regardés d’assez près, un certain nombre d’écueils qui concourent, depuis plusieurs années déjà, à saper l’élan des échanges commerciaux entre les deux pays. Nonobstant l’appartenance du Gabon à une communauté économique dont certains autres états membres échangent, cependant, régulièrement, avec le Maroc.

Convaincu de la nécessité d’entretenir de telles relations et de maintenir ce genre de rencontres pour tenir, à flots , les principaux axes de coopération , Monsieur l’Ambassadeur Directeur Afrique du Ministère Marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération , a rassuré son interlocuteur de son entière et totale disponibilité à poursuivre ces échanges et à saisir , en temps que de besoin , les principales cibles et autorités concernées pour apporter des solutions aux problèmes évoqués .

Les deux hommes ont, également, posé les jalons de l’organisation, à venir, de la Journée Afrique, coïncidant, cette année, avec la réintégration du Royaume du Maroc au sein de l’Union Africaine.

Monsieur le Directeur Afrique, livrant un pan d’une récente discussion avec Monsieur le Doyen des Ambassadeurs et certains Chefs de Mission Diplomatiques Africaines , indiquant qu’il lui avait été signalé que cette année , il revenait au Maroc , l’honneur d’organiser , à sa convenance , la manifestation.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM