Le Président Guinéen Alpha CONDE prend la présidence tournante de l’Union Africaine !

Mardi, 31 janvier, 2017 - 09:56

Elu  président de l’Union Africaine (UA) pour l’exercice 2017 , le Président Alpha CONDE  , de Guinée , remplace ainsi pour un an, le président tchadien Idriss DEBY ITNO dont le mandat est arrivé à terme. Conformément à une règle de rotation , cette  présidence tournante  devait revenir, à la région ouest-africaine  (Cedeao) dont les pays s'étaient mis d'accord pour la candidature unique du chef d'État guinéen.

Dans une allocution suite à l’annonce de son élection  le président guinéen a mis l’accent sur la nécessité de renforcer l’unité du continent et renforcer l’intégration de ses peuples.  S’engageant à œuvrer, avec le soutien des pays membres de l’UA, pour faire de l’organisation continentale une institution crédible.

Le nouveau président de l’UA, dont le mandat est de 12 mois, s’est réjoui des progrès réalisés sur la voie de la réforme de l’organisation, une tache qui avait  été confiée au président rwandais, Paul KAGAME, lors du sommet africain, qui s’est tenu en juillet 2016 à Kigali (Rwanda). Sur le plan économique et social, le président guinéen a souligné qu’"en dépit des efforts consentis par les pays africains, beaucoup reste à faire pour améliorer les conditions de vie des populations.L’Afrique demeure certes l’un des continents les plus dynamiques avec un taux de croissance annuel de l’ordre de 5 % du produit intérieur brut", a-t-il dit, concédant que cette croissance ne s’est pas traduite par une amélioration des conditions de vie.

Revenant sur les moyens d’améliorer ces conditions de vie, le nouveau président de l’UA a cité l’industrialisation. Cependant, a-t-il dit, "cette industrialisation ne peut se faire sans l’élargissement de l’accès à l’énergie".

Le Président guinéen promettant de faire de cette question une priorité lors de son mandat à la tête de l’organisation continentale,  a souligné que le thème choisi pour l’actuel sommet africain, à savoir "Tirer pleinement parti du dividende démographique en investissant dans la jeunesse", doit interpeller les dirigeants du continent. "L’Afrique doit mobiliser les investissements nécessaires pour renforcer l’intégration des jeunes", a-t-il ajouté.

Le Président de la République Gabonaise, S.E.M.Ali BONGO ONDIMBA a salué et présenté ses félicitations au Président Alpha CONDE, en indiquant que ‘’son discours a posé les lignes d’une année faite de défis pour nos pays, qu’ensemble nous aurons à relever pour le bien-être de nos populations et pour une Afrique indivisible’’.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM

(Avec MAP)