Nouvel échec du Comité Ad Hoc !

Mardi, 15 mai, 2012 - 12:45
 
BONI YAYI , Président en execice de l'Union Africaine
Face à la position figée de l'Afrique du Sud qui n'entend pas retirer la candidature de Dlamini ZUMA, puis du Gabon qui réaffirme son soutien sans faille à Jean PING, le président sortant de la Commission, le président en exercice de l'Union africaine Boni YAYI n'a rien obtenu. Aucun compromis pour débloquer une situation qui risque de paralyser l'institution.
Il faut dire que le président béninois n'avait que deux options à proposer à ses pairs : soit qu'ils acceptent de mettre entre parenthèses la règle des deux tiers à l'origine du blocage, ou le retrait pur et simple des deux candidats en lice, ce qui aurait eu le mérite de favoriser l'émergence d'un nouvel homme, ou d'une nouvelle femme.
 

Communiqué Final

Le comité des huit Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine mis en place par la 18ème session de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UA pour connaître des problèmes liés à l’élection du Président de la Commission de l’Union Africaine et les autres Commissaires de la Commission s’est réuni pour la deuxième fois à Cotonou ce lundi 14 mai 2012. Au cours de la rencontre, les Chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que les Chefs de délégation ont pris note des résultats des consultations engagées depuis le 17 mars 2012, date à laquelle la première réunion s’était tenue et où les Présidents Ali BONGO du Gabon et Jacob ZUMA de l’Afrique du sud avaient été mandatés pour des consultations dont ils devraient rendre compte lors du présent sommet. Le comité a pris note de ce compte rendu et a décidé de poursuivre les consultations et d’organiser une troisième rencontre la veille du sommet des Chef d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine à Lilongwe au Malawi pour faire le point et adopter son rapport final à présenter à la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement prévue en juillet 2012