Mise en place de la couverture médicale au Gabon

LIBREVILLE (Xinhua) - Le ministre gabonais de la Santé Flavien Nzengué Nzoundou a procédé lundi à Libreville à la mise en place de la couverture médicale de la CAN 2012 au Gabon.

Lundi 2 janvier 2012 | 23:09 UTCCommentaires

Ampliar Foto

 

Il s'agit de 22 ambulances et 2 hélicoptères sanitaires pour les transfères des malades autour des stades. A Libreville, on a retenu l'hôpital militaire, le centre hôspitalier et universitaire (CHU ) d'Angondjé, le centre hôspitalier de Libreville (CHL) et la clinique El rapha.

Pour la ville de Franceville où se jouera d'autres rencontres, on a retenu le centre médicale de Bongoville, le centre médical de Ngouni et la mise en place du SAMU.

Des équipes sanitaires sont mises aux ports, aux aéroports et aux postes de frontières terrestres. Des ambulances sont placées au niveau de certaines structures ayant une position stratégique.

Un réseau de surveillance épidémologique est placé dans chaque province qui fournira chaque soir un bulletin d'informations traitées et analysées, qui est porté tous les jours à la connaissance du ministre de la santé.

Le Gabon et la Guinée Equatoriale co-organisent la CAN-2012.