Madame Georgette KOKO au Centre de l'Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre (CE-BSG)!

Mercredi, 19 juillet, 2017 - 20:25

Dans le prolongement de la mission de travail qu’elle effectue  au Royaume du Maroc, Madame Georgette KOKO , Président du Conseil Economique et Social(CES) du Gabon , et S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur , Haut Représentant de la  République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , sont allés s’imprégner du fonctionnement et des activités du Centre de l’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre (CE-BSG) du Ministère de l’Economie et des Finances du Royaume du Maroc.

Madame Nadia BENALI, Directrice Nationale du CE-BSG, manifestement ravie d’accueillir  ces hôtes gabonais, au regard des très forts liens d’amitié , de coopération et de solidarité qui lie les deux états , et leurs  principaux dirigeants , a commencé par rappeler que la mise en place de ce Centre est consécutive à une convention de partenariat paraphée , en 2013 , entre le Ministère Marocain de l’Economie et des Finances et l’ONU-FEMMES,visant la capitalisation, d'innovation, d'apprentissage et de partage dans le domaine de budgétisation sensible au genre.

Sur les  fondements principaux de cette stratégie , Madame Georgette KOKO aura été édifiée sur le fait que cette vision se voulait globale et intégrée , prenant en considération les besoins différenciées des populations cibles :femmes , enfants , personnes âgées .personnes en situation de handicap , migrants ,sans oublier les questions environnementales .

 

La présentation déployée aura permis de se rendre compte  que le CE-BSG outille au niveau sectoriel les différents ministères à l'intégration, la planification et la programmation sensible au genre et  constitue un pôle d'excellence d'apprentissage, d'innovation et de partage de savoir et des connaissances dans le domaine de la budgétisation sensible au genre .

  

Soulignant  que ce Centre venait  consacre la résolution du Maroc à promouvoir les droits humains dans les politiques publiques et l'inscription des principes du genre dans la gestion et la planification de ces politiques, Madame BENALI relèvera que son administration était toute disposées à partager son expertise et l’ensemble de la littérature développée en la matière  , à participer à la formation d’experts de pays amis , singulièrement , du Gabon  , pour  pouvoir évaluer le suivi du financement et l’exécution du budget des différents départements en matière d’égalité et d’équité les politiques publiques en la matière.

Indiquant que le partage des connaissances était une directive clairement annoncée et établie par les plus hautes autorités au Gabon , Madame Georgette KOKO s’est montrée fortement impressionnée par cette présentation , de même que par cette expertise aujourd’hui reconnue à travers le monde .

Aussi entend-elle baser ses actions en  s’appuyant sur la détermination affichée par le Chef de l’Etat Gabonais  qui prenant, véritablement en compte les préoccupations et les attentes des femmes et jeunes filles du pays , les différentes formes de discriminations sociales, économiques, morales et juridiques dont la population féminine est encore victime aujourd’hui , a décidé de consacrer la décennie 2015-2025 comme étant celle de la femme gabonaise.

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, toujours soucieux de voir cette coopération bilatérale entre le Royaume du Maroc et la République Gabonaise se hisser à un niveau des plus enviables, saisit la moindre des opportunités pour rappeler aux uns et aux autres l’impérieuse nécessité de pouvoir oser  pour donner un sens des plus concrets à ces échanges qu’appellent de tous leurs  vœux Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI et Monsieur le Président Ali BONGO ONDIMBA.

Madame Georgette KOKO , dont l’institution tient à jouer pleinement son rôle d’éveil et de suggestions de certaines pistes allant dans le sens de l’amélioration de la gestion de la chose publique , entend prendre le taureau par les cornes , pour suggérer à l’administration gabonaise de s’inspirer du CE-BSG, fruit d'une décennie d'engagement du Maroc en faveur de la promotion de la prise en compte de l'égalité du genre dans la gestion des finances publiques.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM