LEGISLATIVES 2011 : Jean Pierre OYIBA en grand vainqueur

Mardi, 20 décembre, 2011 - 03:45

 

Législatives 2011 au Gabon : Une balade de santé pour Jean-Pierre Oyiba
(Infos Gabon 20/12/2011) 


Libreville – Selon les premières tendances, les 17 candidats du Parti Démocratique Gabonais (PDG) auraient réalisé un « sans faute » au scrutin du 17 décembre dernier dans la Province du Haut-Ogooué (sud). Ils l’auraient remporté sur leurs adversaires, avec des scores pour la plupart, dépassant les 80% des suffrages exprimés.
A Bakoumba, Celestin Bayogha Nembé (PDG) se succède à lui-même, en dépit d’un taux d’abstention frôlant les 70%. C’est le cas dans les deux sièges du Département de Lékoni-Lékori (Akieni) où Luc Marat-Abila et Maurice Eyamba Tsima s’en sortent plutôt bien.



A Aboumi, Rachel Ntsimedjara, l’unique femme présentée par le PDG dans cette Province, serait élue à plus de 95% de suffrages exprimés. Dans les deux sièges du Département de la sébé-Brikolo, Paul Toungui et Luc Oyoubi l’emportent face à leurs adversaires. A Bongoville, on signale la victoire d’Ernest Mpouho. De même qu’à Franceville où Jean Pierre Oyiba l’a emporté avec 98% face à des adversaires qui n’ont pas fait le poids.



Le Ministre Christian Magnagna (2ème siège Lébombi-Leyou) et Pacôme Ruffin Ondzounga (1er siège du Département de la Mpassa) s’en sortent plutôt bien : ils obtiennent respectivement 92,83 et 97,18%.



Jean Pierre Oyiba a obtenu l’un des meilleurs résultats dans la Province, soit 98% de suffrage exprimés au siège unique de Franceville.



A Moanda face à l’indépendant Jean Valentin Léyama, Alexandre Loubangoyé Mbila est admis à représenter les populations du 1er siège de la Lébombi-Leyou au Parlement avec 49,51% contre 49,08% au sortant.



Dans le Département de Lékabi-Léwolo, Wilfried Ossounga du PGCI a donné des sueurs froides au candidat du PDG qui briguait son 3ème mandat de suite. Idriss Ngari l’a emporté sur le jeune.



Le PDG réalise donc un « sans faute » dans le Haut-Ogooué avec pour particularité, le retour dans son escarcelle les deux sièges de la Lébombi-Leyou qu’il avait perdus il y a cinq ans.



FIN/INFOSGABON/MM/PK/2011

© Copyright Infos Gabon