Législatives 2011 au Gabon : satisfecit du Président de la République

 

ELECTIONS LÉGISLATIVES 2011

 

La Présidencede la République Gabonaise se félicite du bon fonctionnement des institutions démocratiques au Gabon à l’occasion du scrutin législatif du  17 décembre 2011 et exprime sa satisfaction que les Gabonais et Gabonaises aient pu remplir leur devoir civique en toute liberté et transparence sur l'ensemble du territoire national.



A titre de rappel, l’organisation des élections au Gabon telle que prévue par la loi 07/96 du 12 mars 1996 (loi promulguée à l’issu des accords de Paris entre la majorité et l’opposition) incombe à la CENAP



La CENAP est composée de façon paritaire entre l’opposition et la majorité.

Conformément aux dispositions du code électoral, deux révisions du fichier électoral ont eu cours cette année. La première d’une durée de 45 jours et la seconde de 5 jours.



Chaque bureau de vote est limité à 500 électeurs et comprend 6 membres :



- Un président


- Deux vice-présidents


- Deux assesseurs


- Un secrétaire



Le président est désigné par la CENAP. Les vice-présidents et assesseurs sont désignés par la majorité et l’opposition selon la règle de la parité. Le secrétaire est choisi par les membres du bureau de vote.



Tous les bulletins de vote sont contresignés par le président et par les deux vice-présidents. Le vote tout comme le dépouillement est public. Des représentants des différents partis politiques sont autorisés à suivre le déroulement et le décompte du scrutin dans chaque bureau de vote.



A l’issu du scrutin, une des conditions pour que le scrutin soit validé par un bureau de vote, est que le nombre d’enveloppes contenues dans l’urne soit équivalent au nombre d’électeurs enregistrés comme ayant voté. Les résultats issus du décompte sont reportés dans le procès verbal ainsi que tout incident. 



Les procès verbaux de l’ensemble des bureaux de vote sont ensuite envoyés à chaque représentant de candidat ainsi qu’à la CENAP qui a pour responsabilité l’agrégation des résultats au niveau national. Les résultats validés par la CENAPsont lus publiquement par le Ministre de l’Intérieur.