Lancement du SIEL 2017 : les pays de la CEEAC, invités d’honneur de cette édition !

Jeudi, 9 février, 2017 - 23:54

Les trois coups de la 23ème édition du Salon International de l'Edition et du Livre (SIEL) ont été donnés, à Casablanca, dans l’après midi de ce Jeudi 9 Février 2017, par  Son Altesse Royale le Prince MOULAY RACHID.Son Altesse Royale a  visité différents stands dressés pour la circonstance ; et notamment celui de la Communauté économique des États de l'Afrique Centrale (CEEAC), invitée d’honneur de cette édition du SIEL .

  

Différentes maisons d’éditions  sont, par ailleurs,  présentes avec de nombreuses  publications éditées spécialement pour cette plate forme culturelle qui n’arrête de prendre de l’envergure au fil des ans et des éditions .

  

Le SIEL , à n'en point douter , est devenu un rendez vous incontournable pour auteurs, écrivains, responsables de maisons d’éditions et lecteurs.

Le stand du Gabon et ses trois maisons d’éditions présentes (RAPONDA WALKER, NTSAME et OYAMA) aura, particulièrement été pris d’assaut par de nombreux curieux désireux de découvrir la réalité littéraire de ce pays .

Ces responsables littéraires gabonais, présents à cette édition du SIEL , ont l’entier soutien du gouvernement de la République .

En témoigne la présence constante à leurs cotés de Monsieur Alain Claude BILIE BY NZE , Ministre d’Etat , Ministre de l'Economie Numérique , de la Communication , en  charge , également de la culture et des Arts  , et dont le credo immuable depuis sa prise de fonction demeure  de rétablir dans sa juste trajectoire  tout ce qui peut être susceptible de stimuler le génie de l’enfant . Une perception qui va bien au-delà des limites géographiques du territoire national. Président du Conseil d’Administration du Centre International des Civilisations Bantoues (CICIBA) , il demeure un fervent défenseur  des traditions et de l’unité des peuples africains autour d’une même source matricielle . 

  

Le Gabon assumant, pour  l’heure, la présidence en exercice de la CEEAC, le Ministre d’Etat Alain Claude BILIE BY NZE, a parcouru les stands des différents pays membres de cette organisation sous régionale .S’imprégnant   des différentes productions et des politiques, en faveur du livre ,  mises en exergue dans chacun de ces états,

  

Monsieur Alain Claude BILIE BY NZE, aura aussi voulu saisir cette heureuse opportunité offerte par le Royaume du Maroc à la CEEAC , pour inviter les uns et les autres à mener des réflexions sur la probabilité d’organiser , de concert , des rendez vous permanents au bénéfice des amoureux de l’art et de la culture dans les pays membres de la CEEAC.

Au sortir de ces différents échanges , Monsieur BILIE BY NZE, seul ministre d’Etat du groupe des représentants gouvernementaux africains à ce Salon , a indiqué , au cours d'un entretien sur la chaine de télévision GABON 24  « J’ai tenu à convier notre hôte marocain et mes homologues du continent au Salon international du livre et des arts (SILAL), prévu en avril à Libreville ».

Dans la soirée , et dans un hôtel de la ville de Casablanca , Monsieur le Ministre d’Etat Gabonais , a convié Monsieur Mohamed Amine SBIHI Ministre Marocain  de la Culture  , organisateur de ce SIEL , et plusieurs de ses collaborateurs , à un cocktail dinatoire .

 

 

On y notait , aussi , et surtout , la présence de Ministres  et  de divers responsables des Etats membres de  la CEEAC . Et en leur nom, à tous, le Ministre d’Etat Gabonais a adressé de vives et chaleureuses félicitations au Maroc, pour sa réintégration au sein des instances de l’Union Africaine .Un retour  qui devrait, selon les mots exprimés,  contribuer efficacement à la construction d’une Afrique fière, battante et courageuse qui se fait confiance et qui met tout en œuvre pour la réussite de tous ses fils. 

Outre des voeux formulés , de part et d'autre , pour que cette 23éme Edition du SIEL soit l'amorce d'une véritable coopération allant dans le sens du raffermissement des liens  et des échanges multiformes entre le Maroc et les pays de la CEEAC , la soirée s'est terminée par un échanges de présents .

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM