Gabonews (Libreville) Gabon: Cérémonie de voeux - Le Chef de l'Etat attend un engagement plus soutenu du gouvernement et des autres institutions de la république Yorick Kombila 4 Janvier 2012


Gabonews (Libreville)

Gabon: Cérémonie de voeux - Le Chef de l'Etat attend un engagement plus soutenu du gouvernement et des autres institutions de la république

Yorick Kombila

4 Janvier 2012


(Page 2 of 2)

Monsieur le Premier Ministre, Distingués Invités, Mesdames et Messieurs,

La démocratie pluraliste est un acquis que nous devons conserver et renforcer.

Cette démocratie doit continuer de s'améliorer et de progresser, pour le bien- être de tous, notamment en garantissant encore davantage la liberté d'expression.

L'année 2011 s'est achevée avec l'organisation des élections législatives, le 17 décembre. De l'avis de tous les observateurs, celle-ci se sont déroulées dans le respect de la légalité et de la transparence. Je voudrais donc remercier l'ensemble des institutions et des personnes qui se sont investies dans cette tâche.

Je voudrais aussi dire que nous avons constaté, comme à l'occasion des élections de même type depuis 1990, un taux d'abstention relativement important. Nous devons rechercher les causes profondes de ce phénomène récurrent et, ensemble, réfléchir aux solutions que nous devons y apporter.

Aujourd'hui, cependant, il nous faut surtout avoir à l'esprit que ces élections législatives sont désormais derrière nous et que nous abordons l'année 2012 avec une Assemblée Nationale renouvelée.

Tout en souhaitant bon travail à la nouvelle législature, je note que cette Assemblée Nationale renouvelée est largement dominée par le Parti Démocratique Gabonais. C'est une situation inhabituelle, qui emporte, pour les responsables de ce parti et pour le Gouvernement qui en sera issu, une très lourde responsabilité.

Pour ma part, je demande à la nouvelle Assemblée Nationale qu'elle demeure à l'écoute du peuple, son mandat, qui lui a exprimé ses préoccupations et ses ambitions au cours de la campagne électorale.

Certes, la nouvelle majorité devra permettre au Gouvernement de mettre en oeuvre son programme. En même temps, je souhaite que l'Assemblée Nationale soit encore plus dynamique et continue de jouer pleinement son rôle de contrôle de l'action de l'exécutif. C'est le jeu normal des institutions, que notre Constitution prévoit et organise, dans l'intérêt du peuple et de la démocratie.

Quant au Gouvernement, il doit être conscient des attentes que la population place en lui pour la satisfaction de ses préoccupations quotidiennes. Il doit donc être plus combatif, plus dynamique et plus entreprenant dans l'exécution de sa lourde mission. Il doit également développer la cohésion, la solidarité et l'unité d'action, sous l'autorité du Premier Ministre, qui en est le Chef.

En 2012, le Gouvernement doit, par tous les moyens, s adapter aux exigences de la politique de l'Emergence en mettant en place des mécanismes innovants d'exécution, d'évaluation et de contrôle.

C'est à ce prix que nous pourrons engager un tournant décisif dans la mise en oeuvre de notre Plan Stratégique visant à faire du Gabon un pays émergent à l'horizon 2025.

Ensemble, nous devons nous consacrer à construire le Gabon Nouveau, avec patience, mais aussi avec détermination et sérénité. C'est une obligation de résultat, qui se situe à la hauteur de la confiance que le peuple gabonais place en nous.

Nous sommes donc, interpellés, et chacun doit, en ses rangs, grades et qualités, prendre la mesure de toutes ses responsabilités.

Monsieur le Premier Ministre, Distingués Invités, Mesdames et Messieurs,

L'organisation de la CAN 2012 dans notre pays nous honore.

La préparation de cette grande fête du football continentale a été un excellent moyen d'évaluer non seulement nos capacités opérationnelles, mais aussi nos performances techniques. Elle a permis à chacun des corps de métiers, civils et militaires ; à l'Etat et à ses partenaires du secteur privé, de mettre à contribution leurs compétences et de se doter d'un savoir-faire nouveau, qui constituera le socle de la relance de notre économie dès cette année.

Tout en adressant mes félicitations à chacun et au Gouvernement en particulier, je voudrais rappeler, à tous, que nous devons être à la hauteur de cet évènement et offrir notre hospitalité à tous ceux qui séjourneront au Gabon pendant la durée de cette compétition.

Je voudrais également rappeler qu'après la CAN, notre pays Etat retrouvera une cadence de fonctionnement normale, qui le mettra en face des enjeux et des défis de développement quotidien, pour lesquels nous devons continuer d'assurer nos compatriotes de notre engagement et de notre détermination dans la recherche et la mise en oeuvre de solution appropriées et durables.

De grands chantiers nous attendent. Bien sûr, tous les chantiers déjà ouverts et qui sont d'un intérêt vital pour nos populations doivent être poursuivis. Je pense à l'accès pour tous aux soins de santé, à l'éducation, au logement décent, à l'eau et à l'électricité, au chômage des jeunes, etc.

Nous sommes également préoccupés par d'autres sujets très importants comme la décentralisation, que nous devons définitivement mettre en oeuvre, pour une meilleure gestion de notre territoire. Le Parlement ayant voté la loi y relative et celle sur le transfert des compétences de l'Etat aux collectivités locales, il reste au Gouvernement à élaborer les décrets d'application nécessaires à leur parfaite application.

De même, conformément à nos engagements, la biométrie doit être effective à l'occasion des élections locales de 2013, dès lors que la loi relative à la protection des données à caractère personnelle a été, elle aussi, adoptée.

Monsieur le Premier Ministre, Distingués Invités, Mesdames et Messieurs,

Liens Pertinents

Nous voilà donc entrés de plein pied dans l'année 2012.

J'attends de chacun d'entre vous, dans l'exercice de ses fonctions, un engagement encore plus et une appropriation encore plus affirmée de la philosophie et des objectifs du projet de société en vue de la transformation en profondeur de notre pays, auquel les gabonaises et les gabonais ont massivement adhéré en 2009.

A chacune et à chacun de vous, j'adresse de nouveau tous mes meilleurs voeux d'amour, de santé, et de bonheur, pour que notre action au service de nos compatriotes se poursuive avec la force et la vigueur que nous procure notre formidable envie de réussite.

Bonne année 2012 à tous !

Que Dieu bénisse le Gabon, je vous remercie