Gabon : démantèlement d'un réseau de trafiquants d'eau et d'électricité à Libreville

Gabon : démantèlement d’un réseau de trafiquants d’eau et d’électricité à Libreville

27-12-2011 19:27:12


Libreville (OI) -  La société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) a vient de démanteler un réseau de trafiquants d’eau et d’électricité aux Trois quartiers, dans le premier arrondissement de Libreville. Les responsables de ce réseau selon des sources concordantes s’étaient branchés directement sur une ‘’torsade’’ et ne payaient ni l’eau ni l’électricité depuis plusieurs années.
 

La supercherie a été révélé à l’entreprise par des habitant des "Trois quartiers" qui se sentaient lésés pendant que d’autres dans leur voisinage jouissaient de façon frauduleuse de la gratuité de l’eau et de l’électricité, selon une dépêche de l’AGP.

Informés de la situation, les responsables de cette société ont dépêché une équipe, dans le but de s’en quérir de réaliser une enquête en procédant par la vérification des installations.

Au sortir de l’enquête menée sur le terrain, 4 compteurs ont été jugés frauduleux parmi les 89 compteurs d’électricité et 42 d’eau contrôlés. Ces 4 compteurs alimentaient plusieurs ménages dans ce quartier sans être facturés par le fournisseur.

Pour atteindre leur objectifs, les fraudeurs avaient opté de se passer des compteurs en utilisant les "branchements directs" pour éviter toutes facturations au mépris des règles de sécurité.

Selon l’un des responsables de cette entreprise, ces habitants auraient opéré par le canal d’un foyer de branchements directs découvert par ces agents sur la torsade qui longe l’arrière du deuxième bâtiment de la gendarmerie situé non loin de ce quartier.

Sur ce site, une boite de dérivation a été posée à la portée des riverains, occasionnant des branchements directs visant à alimenter des épiceries et autres espace à usage commerciaux situés dans le quartier.

D’après les responsables de cette société, il ne se passe plus un instant à Libreville sans que la SEEG ne découvre les actes répréhensibles posés par certains clients "véreux".

 

 

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]