L'édition du Trofel 2017 , à Agadir , honore la femme !

Mercredi, 11 janvier, 2017 - 00:48

Sous  le thème : « la femme et l’agriculture: dimension maroco-africaine», ce TROFEL 2017 aura mis à l’honneur la femme africaine et sa participation dans le développement du secteur. Et cerise , sur le gâteau , l’Association des Femmes Gabonaise au Maroc (AFGM) sera honorée , ce mercredi 11 Janvier 2017 , par une visite de plusieurs coopératives dans la ville de TIZNIT et les régions environnantes .

Dans son intervention au cours de la cérémonie d’ouverture de ce TROFEL 2017 , S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , avait mis les pieds dans le plat , indiquant qu’au Gabon , aujourd’hui : ‘la femme est considérée comme un agent de développement à part entière. Elle participe pleinement au développement du secteur agricole, tant sur la production que sur la commercialisation des divers produits alimentaires’’.

Le Chef de la Mission Diplomatique Gabonaise devait préciser que  cette action avant-gardiste ‘’répond aux exigences de la diversification de l’économie du pays et de l’autonomisation de la femme inscrites parmi les chevaux de bataille du Président de la République, Chef de l’Etat Ali BONGO ONDIMBA. Poursuivant ainsi l’élan amorcé par son prédécesseur qui, pour encourager la prise en main du secteur agricole par la femme, avait institué le GRAND PRIX DU PRESIDENT, en accordant des distinctions très importantes aux associations féminines œuvrant dans l’agriculture et l’élevage’’.

L’intervention de Madame Maryse Cynthia IVALA , Conseiller Economique à l’Ambassade Haute Représentation de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , est venue apporter davantage d’éléments à ceux qui pouvaient encore douter de la volonté des pouvoirs publics gabonais à faire prendre conscience à la femme gabonaise du rôle qu’elle est appelée  à jouer dans le processus de relance de l’agriculture au Gabon .. Plusieurs axes sont mis en œuvre par les plus Hautes Autorités du Gabon, pour dynamiser et formaliser l’apport de la femme dans l’agriculture.

Insistant sur le regroupement des femmes dans des coopératives  , notamment dans le milieu rural , Madame le Conseiller Economique devait indiquer que la femme gabonaise cultivatrice de produits vivriers, tels le manioc, la banane plantain, l’igname, les produits maraichers, s’était aujourd’hui, également ,  lancée dans la transformation de ces produits.

Non sans omettre de signaler que la Journée Nationale de la Femme , célébrée tous les mois d’Avril , au Gabon était fortement influencée par les activités agricoles ..Une dynamique ayant conduit   le Président de la République Gabonaise  a décréter  2015-2025 comme décennie de la femme,  avec pour objectif  d’en faire  de véritables partenaires au développement, et à la croissance, des producteurs de richesse, pour devenir , entres autres , des entrepreneurs agricoles .

Et le constat qui en découle , c’est qu’aujourd’hui, au Gabon, ce n‘est plus seulement la femme rurale qui se lance dans l’agriculture; le cadre administratif, le médecin, la juriste, la comptable se lance aussi dans ce secteur ; sentant un potentiel de développement afin d’accroitre son revenu. De plus en plus nombreuses , elles sont comme leurs sœurs du monde rural,

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM