La COP22 au menu d'un Carrefour Diplomatique !

Mardi, 1 mars, 2016 - 22:19

Les grands axes devant conduire à la COP 22 que le Maroc doit abriter au mois de Novembre 2016 , ont été , de nouveau , largement évoqués , à la faveur d’une récente  réception , le mercredi 24 février 2016 , au Carrefour Diplomatique , cercle de réflexion mis en place par la Fondation Diplomatique du Maroc du Docteur Abdeladim LAHFI , Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification , qui s’apprête à relever un défi majeur celui de l’organisation de cette COP 22.

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc, comme plusieurs de ses pairs Ambassadeurs et Chefs de Missions Diplomatiques représentants divers pays d’Afrique, d’Europe, d’Asie, des Amériques, du Moyen Orient, et  des organisations internationales , aura pris part à ce débat consacré à l’organisation , à venir , de la COP22.

Plus d’une cinquantaine de pays et organisations étaient présents au siège de la Fondation Diplomatique, à Rabat.

Le Docteur Abdeladim LAHFI, nommé Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification,  en 2003 , après avoir également exercé dans le milieux de la diplomatie pour avoir été Ambassadeur extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume du Maroc à Berlin entre 1999 et 2003  s’est prêté aux questions des Ambassadeurs et leur a présenté brièvement les missions et objectifs qui lui ont été confiés par le Souverain Chérifien , dans le cadre de l’organisation de cette COP22.

Les Ambassadeurs et Chefs de Missions Diplomatiques auront posé plusieurs interrogations en rapport  avec les moyens qui seront mis en place pour assurer la préparation de la conférence et l’accueil des délégations.

Indiquant que l’événement devrait avoir lieur du 7 au 18 novembre 2016 , et rappelant que cette COP22 sera une manifestation d’envergure réunissant plus de 20.000 participants  , durant près d’une quinzaine de jours , le Docteur LAHFI aura répondu sans détour aux questions des Ambassadeurs, les rassurant sur la capacité du Maroc à pouvoir organiser ce genre de rendez-vous , comme ce fût le cas , en 1984 , avec , déjà , à Marrakech , la tenue du Sommet du GATT.

Vétérinaire de formation et plusieurs fois Commissaire Général des Pavillons du Maroc à diverses  expositions universelles, le Docteur Abdelhamid LAHFI  dispose assurément  des qualités idoines pour mener à bien cette mission difficile.

Au terme de ce débat , S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO n’a pas manqué de rappeler au responsable marocain tout l’intérêt que la République Gabonaise accordait à la tenue sur le sol marocain de cette COP22 . Le Gabon, s’étant, depuis toujours, évertué à proposer des solutions et à jouer un rôle actif  pour permettre que les conséquences du réchauffement climatique soient moins dramatiques  pour les pays en développement.Conscient du danger qui guette les ressources naturelles de la planète. , le Gabon appelle à agir ensemble, de manière résolue, et maintenant.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM