Affaires Culturelles

 

 

Le Service chargé des Affaires culturelles de l'Ambassade Haute Représentation de la République Gabonaise a un pan administratif et un autre diplomatique.

Le Service des Affaires culturelles, au plan administratif, est le prolongement extérieur de l’Agence Nationale des Bourses et Stages du Gabon. A ce titre, il assure, pour le compte de l’Agence, la gestion administrative, pédagogique et financière des étudiants et stagiaires de la juridiction. Cette gestion concerne toutes les questions relatives aux conditions d’attribution, de renouvellement, de suppression, de rétablissement, de réorientation et de transfert de bourses. La gestion financière est assurée en étroite collaboration avec la Paierie de l’Ambassade.

Le Conseiller, chargé des Affaires Culturelles est également en charge de :

  • l’authentification des diplômes obtenus au Gabon ;
  • la délivrance de l’attestation de prise en charge, en vue de l’établissement de la carte de séjour et l’établissement de l’attestation de fin de cycle aux gabonais qui ont terminé leur formation au Maroc.

Le Conseiller Culturel est responsable devant l’Ambassadeur et la Direction des Bourses et Stages, de la gestion académique et financière des étudiants et stagiaires.

Au plan diplomatique,le Conseiller Culturel,  est également investi d’une mission de promotion culturelle et sportive. A cet effet, il coordonne l’organisation des Journées culturelles, des Foires, des Séminaires, des Journées « Portes Ouvertes ». Il s’occupe d es relations avec les organisations internationales à vocation culturelle.

Le Conseiller , chargé des Affaires Culturelles , participe :

  • aux négociations et au suivi de l’exécution des accords de partenariat culturel ;
  • à la reformulation de la politique de coopération culturelle au bénéfice de l’Etat, en tant qu’observateur et analyste de la situation culturelle du pays d’accueil ;
  • à la préparation des missions entre les milieux culturels des deux pays ;
  • à la participation aux événements touristiques du pays d’accueil et initie des accords de coopération touristique ;
  • aux échanges d’expertise en matière de développement, de gestion touristique, d’expériences administratives et législatives avec le pays d’accueil.

Coopération Scientifique et Technique.

Le Conseiller, chargé des Affaires Culturelles :

  • identifie des universités, des institutions de recherche scientifique présentant un intérêt pour le Gabon ;
  • évalue des possibilités de bourse, de secteurs d’études ou de formation offerts par la pays hôte ;
  • prépare les contacts entre les milieux scientifiques et techniques des deux pays ;
  • participe aux négociations et au suivi des accords de partenariat scientifique et technique ;
  • présente les découvertes majeures, issues des milieux scientifiques gabonais, tout en veillant aux droits commerciaux de leurs auteurs ;
  • propose de grands axes et programmes généraux de coopération scientifique et technique et ceux nécessitant une assistance technique ;
  • recherche toutes les opportunités de transfert de technologies.

Coopération Institutionnelle et Décentralisée.

Le Conseiller, chargé des Affaires Culturelles :

  • contribue à la proposition des grands axes de coopération en matière institutionnelle et décentralisée ;
  • suit les activités diplomatiques des Responsables des Institutions Gabonaises dans le pays d’accueil ;
  • participe avec les Représentants des Ministères techniques concernés, à la défense des intérêts du Gabon, dans les instances communautaires ;
  • recherche les opportunités de jumelage et de coopération entre les villes de son pays de résidence et les villes gabonaises.

Etudiants, Posez-nous toutes vos questions sur le Forum Education