Actualités Gabon

Mise en œuvre des réformes au Gabon : Issoze Ngondet interpellé

InfosGabon - mer, 11/01/2017 - 10:58

Libreville, Mercredi 11 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet a été invité par ses collaborateurs à faire profiter aux Gabonais les retombées des mutations en cours dans le pays.

Le chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet a reçu mardi les vœux de ses collaborateurs et des services rattachés. Dans son discours de circonstance, le secrétaire général du gouvernement a fait le bilan de l’année écoulée et présenté les attentes pour 2017. Parmi les faits saillants, Ali Akbar Onanga Y’Obegue, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a surtout déploré une situation économique difficile qui a frappé les pays producteurs de pétrole dont le Gabon et la réélection d’Ali Bongo Ondimba dans un climat de tension qui se poursuit jusqu’à ce jour. Raison pour laquelle il n’a pas manqué de formuler de réels espoirs quant à la réussite du dialogue politique annoncé.

«Cette importante rencontre politique constituera, à n’en point douter, une phase majeure de votre magistère. Vos talents de diplomate chevronné que je venais de rappeler plus haut seront assurément très sollicités et mis à rude épreuve ; mais nous ne doutons pas un seul instant que vous serez à la hauteur de ce challenge, dans lequel nous promettons ici de vous accompagner avec enthousiasme et ardeur», a souligné M. Onanga Y’Obegue.

Cependant, 2016 n’aura pas été qu’une année faite d’événements tristes, mais aussi heureux. «Il faut relever pour s’en féliciter, les importants acquis dans le domaine de la gestion des finances publiques avec l’introduction de la culture du résultat alliée à la responsabilisation des gestionnaires publics. Il faut également saluer les réalisations du gouvernement en matière d’infrastructures routières, immobilières, les réalisations dans les domaines de l’énergie, du numérique et du développement industriel», s’en réjouit-il.

Des actions qui, selon lui, ont permis au pays de sortir la tête de l’eau face aux contrecoups de la chute des cours du pétrole.

Il a par la suite rendu un hommage mérité aux forces de défense et de sécurité qui dans un contexte de vive tension sociale, politique et économique «ont su faire preuve du sens du devoir, de modération, de sang-froid et d’un exemplaire professionnalisme dans le maintien de l’ordre public, au moment où notre pays s’acheminait vers des lendemains incertains», a-t-il souligné.

Le secrétaire général du gouvernement a par la suite lancé un vibrant appel en direction de tous les Gabonais à faire preuve d’hospitalité et à se mobiliser pour soutenir la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations organisée au Gabon du 14 janvier au 5 février prochain.

«Cet important évènement sportif de dimension planétaire doit être l’occasion de montrer, à la face du monde, non seulement l’hospitalité légendaire du peuple gabonais mais aussi sa capacité à se surpasser devant les querelles intestines et faire ainsi la démonstration de son esprit patriotique et citoyen», lance-t-il. Tout en plaidant en faveur d’un soutien sans faille aux Panthères, l’équipe nationale de football.

Avec le train de réformes engagées par le gouvernement visant la relance de la croissance à travers l’amélioration du climat des affaires, l’intensification du dialogue public-privé et la lutte contre la corruption, le secrétaire général du gouvernement place l’année 2017 sous de meilleurs auspices.

En plaidant en faveur d’une restructuration de l’Etat, Ali Akbar Onanga Y’Obegue souhaite que ces réformes bénéficient aux citoyens. Le Premier ministre chef du gouvernement est aussi attendu à œuvrer en faveur de la déontologie de l’agent public et de l’exercice du droit syndical.

«Dans un contexte de généralisation des revendications sociales et de collusion entre les organisations syndicales et les partis politiques, les questions relatives à la déontologie des agents de l’Etat et à leur exercice du droit syndical doivent être soulevées afin de protéger le service public», conclut-il.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Mise en œuvre des réformes au Gabon : Issoze Ngondet interpellé est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : L’ancien ministre Magloire Ngambia sous mandat de dépôt

InfosGabon - mar, 10/01/2017 - 23:52

Après son audition, hier à la Direction Générale des Recherches (DGR), l’ancien ministre de l’économie a été placé sous mandat de dépôt. Magloire Ngambia, puisque c’est de lui qu’il s’agit, était ce mardi devant un juge d’instruction.

Magloire Ngambia est retenu en dépôt à ma maison d’arrêt de Libreville jusqu’à nouvel ordre. C’est ce qu’a décidé ce mardi 10 janvier 2017 le Premier juge d’instruction du Tribunal de première instance de Libreville en charge du Premier Cabinet. Après l’avoir auditionné, il l’a inculpé.

La justice reproche à cet ancien ministre et Conseiller du Président de la République d’avoir détourné des deniers publics.

Lundi,‭ ‬Magloire Ngambia‭ ‬a passé une journée dans les locaux de la DGR, une unité spéciale de la gendarmerie.

Lors de son passage au gouvernement entre‭ ‬2012‭ ‬et‭ ‬2015, il a occupé les fonctions de ‬ministre de la Promotion des investissements,‭ ‬des Transports,‭ ‬des‭ ‬Travaux publics,‭ ‬de l’Habitat,‭ ‬du‭ ‬Tourisme et‭ ‬de l’Aménagement du territoire. Il était tout puissant ministre. ‬

Ce mardi en matinée, le ministre sortant du pétrole a été arrêté par les éléments de la DGR. Etienne Dieudonné Ngoubou est également soupçonné de détournement des deniers publics.

dans le cadre de cette affaire de détournement des fonds publics, Blaise Wada a été arrêté. Il est également incarcéré à la prison centrale de Libreville.

Le top a été donné lors de la cérémonie de présentation des vœux 2017 au chef de l’Etat par les différents corps constitués. a cette occasion, le Chef de l’Etat a préparé l’opinion aux choses ‬concrètes concernant l’assainissement des finances publiques,‭ ‬notamment la lutte contre la corruption et toute forme de prévarication.‭ La comparution de ces personnalités devant la justice obéit à cette volonté de sanctionner les coupables.

Cet article Gabon : L’ancien ministre Magloire Ngambia sous mandat de dépôt est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Etienne Dieudonné Ngoubou sort du Gouvernement

InfosGabon - lun, 09/01/2017 - 21:34

Etienne Dieudonné Ngoubou n’est plus ministre du pétrole et des hydrocarbures. C’est le secrétaire Général de la Présidence de la République qui l’a annoncé ce soir à la télévision nationale. Il est remplacé à ce poste par Pascal Ouagny Ambourouet. Ce dernier était jusque là ministre délégué auprès du ministre de la Promotion des Investissements privés, chargé du Tourisme et de l’Industrie.

Le secrétaire Général de la Présidence de la République a annoncé ce lundi soir un petit remaniement du gouvernent. Pr Guy Rossatanga-Rignault, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a dit que Pascal Ouagny Ambourouet était nommé ministre du pétrole et des hydrocarbures. Ce poste était occupé par Etienne Dieudonné Ngoubou.

Dans son communiqué, M. Rossatanga-Rignault a également annoncé la nomination d’Edgard-Anicet Mboumbou Miyakou comme ministre délégué au budget. Noël Mboumba change de poste. Il est désormais ministre délégué à l’économie.

Concernant Etienne Dieudonné Ngoubou, le secrétaire Général de la Présidence de la République n’a rien dit. Nous y reviendrons.

Cet article Gabon : Etienne Dieudonné Ngoubou sort du Gouvernement est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Dialogue national au Gabon : L’archevêque de Libreville pour des assises inclusives

InfosGabon - lun, 09/01/2017 - 21:05

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – L’archevêque de Libreville, Mgr Basile Mvé Engone, souhaite que le rendez-vous annoncé par le président Ali Bongo Ondimba débouche sur des actes concrets applicables immédiatement.

Alors qu’on le disait très modéré depuis les malheureux événements ayant suivi l’élection présidentielle du 27 août 2016, l’archevêque de Libreville s’est finalement prononcé sur la crise post-électorale en cours. En présentant ses vœux au couple présidentiel Sylvia et Ali Bongo Ondimba, Monseigneur Basile Mvé Engone a surtout regretté le climat de tension qui prévaut actuellement entre fils d’une même nation.

Il a pour cela plaidé en faveur d’un dialogue inclusif devant déboucher sur des actes concrets applicables immédiatement. Le prélat souhaite donc que cette grand-messe à venir soit marquée par un échange franc, sincère et sans tabou afin que le Gabon rompe avec cette tradition de «dialogues sans fin et sans effets».

Selon lui, en s’exprimant à cœur ouvert, tout malentendu pourra être dissipé et l’année 2017 différente de 2016.

«Un dialogue franc et sincère renforcerait l’Etat de droit que nous voulons tous, un Etat où la force reste toujours à la loi, un Etat où la justice est la même pour tous. Un dialogue franc et sincère doit non seulement maintenir la paix mais aussi rappeler l’objectif de notre vivre ensemble, à savoir le développement du Gabon», a alors déclaré l’archevêque de Libreville.

Dans une invite à la classe politique, aux acteurs de la société civile et à la communauté religieuse, il recommande l’amour de la patrie tout en dénonçant cette propension de nombre de dirigeants qui consiste à se servir plutôt qu’à servir le peuple. A son avis, une réforme des institutions de l’Etat serait salutaire pour le pays.

«Nous sommes aussi de ceux qui pensent que nos institutions ont surtout besoin du respect scrupuleux de leurs règles de fonctionnement et des personnes qui sont à la tête de ces institutions», a indiqué Monseigneur Basile Mvé Engone.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Dialogue national au Gabon : L’archevêque de Libreville pour des assises inclusives est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

CAN Gabon 2017 : RFI sort le grand jeu

InfosGabon - lun, 09/01/2017 - 20:32

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Radio France Internationale (RFI) déploie un dispositif de charme pour retransmettre en intégralité la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football.

Les auditeurs de Radio France Internationale (RFI) n’auront rien à envier à ceux des autres chaînes concurrentielles accréditées à la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football prévue au Gabon du 14 janvier au 5 février 2016.

La station de radio émettant depuis Paris vient de déployer d’importants moyens pour satisfaire ses auditeurs. Ainsi, elle compte diffuser en intégralité toutes les rencontres en direct sur son antenne Afrique ainsi qu’à Paris sur 89 FM et partout à travers le monde sur les sites rfi.fr, afriquefoot.rfi.fr et ses différentes applications.

En dehors des programmes traditionnels «Radio Foot Internationale» et «Mondiale Sports», des tranches spéciales ont été élaborées, à l’instar de la chronique quotidienne de Joseph-Antoine Bell et des journaux de la CAN. Afrique Foot, le site de la chaîne spécialisé dans le football africain, et les rédactions anglaises et portugaises de RFI seront également de la partie. RFI a ainsi mobilisé correspondants locaux et envoyés spéciaux au Gabon pour faire vivre à ses auditeurs cette belle fête du football africain.

Les programmes spéciaux

Les heures sont indiquées en temps universel (TU).

«Les journaux de la CAN»

Ils seront diffusés tous les jours du lundi au dimanche à 3h50, 4h50, 5h50, 6h50 et à 7h50 pendant 5 minutes pour tout savoir sur l’actualité de la compétition.

« La chronique quotidienne de Joseph-Antoine Bell »

Intervention narrative ou prospective, selon l’humeur du présentateur, elle sera un rendez-vous quotidien de 5 minutes et sera diffusée 12h50.

« Radio Foot Internationale »

Ce sont des émissions spéciales qui passeront à 15h10 et à 21h10 et seront réalisées en direct de Libreville les 16, 17, 18, 19 et 23 janvier, d’Oyem le 20 janvier et de Port-Gentil les 24 et 25 janvier.

« Mondial sports »

Magazine hebdomadaire du service des sports, il sera diffusé les samedis et dimanches à 21h10.

Dans les journaux d’information, sont prévues des interviews de joueurs, d’entraîneurs et des reportages sur la compétition.

Les rédactions en anglais et en portugais qui sont aussi présentes au Gabon, ont prévu reportages et interventions dans les journaux en bonne place.

Les internautes du monde entier peuvent suivre et commenter en ligne les temps forts des matchs à travers des « Liveblogs » et des résumés de matchs. Ils peuvent également poser toutes leurs questions sur les réseaux sociaux. Les réponses seront apportées en direct à l’antenne par les envoyés spéciaux durant les 30 minutes d’avant-match depuis les stades gabonais.
Une centaine de fiches et seize portraits vidéo présentent toutes les équipes, les entraineurs et les principaux joueurs.

Tous les matchs de la CAN 2017 (à suivre en direct dans la rubrique « Écouter » ou « À l’écoute »).

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article CAN Gabon 2017 : RFI sort le grand jeu est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Un enseignant retrouvé mort dans un caniveau

InfosGabon - lun, 09/01/2017 - 20:13

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Le corps sans vie de Sosthène Ovono Okoué, enseignant de 43 ans, a été découvert au quartier Nzeng-Ayong.

Le corps d’un enseignant a été retrouvé la veille du réveillon de Noël dans un caniveau à Nzeng-Ayong, le sixième arrondissement de Libreville. C’est un policier se rendant au travail qui en a fait la macabre découverte au petit matin. La victime, Sosthène Ovono Okoué, puisqu’il s’agit de lui, était âgée de 43 ans.

Un de ses proches a déclaré que le défunt a reçu un coup de téléphone chez lui, au moment où il s’apprêtait à dormir. Au bout du fil, un certain Benjamin lui demandant de le rejoindre de toute urgence. Malgré l’heure tardive et la fatigue, l’instituteur décide de se rendre au lieu du rendez-vous, surtout que son interlocuteur insiste pour le voir. Mais il ne reviendra jamais vivant de son rendez-vous nocturne. La Police d’investigations judiciaires (PIJ) s’est saisie de l’affaire.

L’enquête ouverte devrait permettre de faire la lumière sur ce qu’on qualifie déjà d’homicide. En 2015, un enseignant d’origine sénégalaise était retrouvé mort dans son domicile au quartier Louis, dans le premier arrondissement de Libreville. La police avait conclu à une mort naturelle, car le défunt souffrait d’une affection sévère de la peau. En 2011, un autre enseignant, camerounais cette fois, était retrouvé sans vie dans sa chambre à Nzeng-Ayong. Le médecin légiste avait également conclu à une mort naturelle.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Un enseignant retrouvé mort dans un caniveau est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Can 2017 : Le Gabon s’incline en match amical

InfosGabon - lun, 09/01/2017 - 19:47

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Les Panthères du Gabon ont été battues samedi (1-2) par une équipe locale, lors du match amical préparatoire à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui démarre le 14 janvier prochain.

Mauvais démarrage pour les Panthères du Gabon samedi dernier à Libreville. Pour leur première rencontre amicale préparatoire à la Coupe d’Afrique des nations (CAN), les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang se sont inclinés (1-2) devant le CF Mounana, un club de première division sacré champion du Gabon l’année écoulée. Le match s’est joué au stade omnisports Omar Bongo, en présence de la ministre de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, Nicole Assele.

Le premier but a été encaissé en première période. Pour cette première mi-temps, le sélectionneur national du Gabon, José Antonio Camacho, a aligné l’équipe B composée des remplaçants. L’équipe A, constituée des titulaires et conduite par son capitaine Pierre-Emérick Aubameyang, est entrée en seconde période. Mais sans plus grand succès. Malgré la réduction du score par Malick Evouna, l’attaquant du club chinois Tianjin Teda, le Gabon plie face à son adversaire.

Cette rencontre va permettre au coach des Panthères d’ajuster son équipe avant l’entrée en scène du Gabon le 14 janvier prochain. Les poulains de José Antonio Camacho affrontent en match d’ouverture la Guinée Bissau, qui signe sa première participation à une phase finale de CAN.

Le Gabon est 111e mondial au classement FIFA, derrière le Burkina Faso (50e) et le Cameroun (65e), deux adversaires de la poule A dans laquelle il est logé.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Can 2017 : Le Gabon s’incline en match amical est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Mobilisation contre le franc CFA

InfosGabon - lun, 09/01/2017 - 19:29

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Des manifestations ont été organisées dans plusieurs capitales africaines et européennes samedi dernier pour réclamer la «fin de la servitude monétaire», le franc CFA.

Une mobilisation contre le franc CFA a eu lieu samedi dans plusieurs capitales d’Afrique et d’Europe. De Libreville (Gabon) à Dakar (Sénégal) en passant par Bruxelles (Belgique), des manifestations, rassemblements ou conférences ont eu lieu ici et là le 7 janvier dernier, à la suite d’un appel mondial contre la fin du franc CFA.

«Les panafricains organisent pour la première fois, de Paris à Dakar en passant par Abidjan, Ouidah, Londres et Bruxelles, une journée internationale de mobilisation sur le thème du franc CFA et la nécessité de se défaire de cette monnaie postcoloniale», indiquent les organisateurs dans un communiqué de presse.

Les organisateurs qualifient l’événement de «mobilisation inédite et historique» et affirment que le «front contre le franc des Colonies françaises d’Afrique (CFA)» a pour but de dénoncer «les effets pervers de cette monnaie postcoloniale» et réclamer «la fin de la servitude monétaire».

Le franc CFA signifie «franc de la communauté financière africaine» dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et «franc de la coopération financière en Afrique centrale» dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Cette monnaie est utilisée dans 14 pays d’Afrique centrale et de l’ouest et dans l’archipel des Comores.

Créée en 1939, la zone «franc» est un espace économique et monétaire d’Afrique subsaharienne où vivent plus de 150 millions d’habitants. Depuis 1945, le franc CFA est la monnaie commune à cette zone. Autrefois adossé au franc français, le CFA dispose aujourd’hui d’une parité avec l’euro. Un «lien fort» décrié par les organisateurs de la mobilisation de samedi dernier.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Mobilisation contre le franc CFA est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Air France : Le confort à bord…

InfosGabon - lun, 09/01/2017 - 18:47

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Du nouveau chez Air France. Cette compagnie de transport aérien vient de doter ses appareils de trousses, cabines et de fauteuils Premium Economy relookés pour satisfaire sa clientèle.

Dans le souci de satisfaire sans cesse sa clientèle, Air France vient de mettre à sa disposition ses trousses de confort en cabine Premium Economy. Proposé en deux coloris au cours des six prochains mois, le nouveau produit offre aux voyageurs des vols long-courriers des bonnets d’écouteurs, des bouchons d’oreilles, une brosse à dents, un dentifrice, une paire de chaussettes et un masque de nuit à emporter chez soi après le voyage.

Le confort étant un crédo chez Air France, le client y trouvera une cabine Premium Economy new look. Dotée d’un repose-pied à positions multiples adaptées au goût de chacun, elle est équipée d’un nouvel écran tactile Haute Définition de 12 pouces qui permet au passager de se divertir et de s’évader à volonté. Ce cadre douillet haut de gamme offre aussi à son bénéficiaire la latitude de recharger à volonté ses appareils électriques et de ranger aisément ses effets personnels.

Dans son imagination, Air France a bien voulu faire profiter à sa clientèle une cabine lumineuse, sobre et élégante avec de fines surpiqûres rouges mises à dessein pour ponctuer discrètement le siège. La souplesse de ses coussins rend davantage le voyage reposant, moins long et moins ennuyeux. Cette cabine entière relookée se trouve vers l’avant de l’avion et est isolée de part et d’autre par une cloison. Dans l’A380 par exemple, celle-ci se situe sur le pont de l’avant. Disposant d’un nombre limité de sièges disposés sur 3 à 6 rangées maximum, la cabine Premium Economy est dotée d’un design qui procure une sensation de bien-être et d’espace.

Grâce à son siège confortable et ajustable, le fauteuil Premium Economy garantit à la clientèle un espace doté d’une assise large et relaxante et d’accoudoirs généreux en cuir qui offrent 40% d’espace supplémentaire par rapport à la cabine Economy. L’inclinaison du siège à l’intérieur de sa coque fixe offre un cadre d’intimité en garantissant à chaque voyageur un espace personnel durant le long voyage. Il garantit également l’ergonomie d’autant plus qu’il s’adapte parfaitement à la courbe du dos de chaque voyageur. L’appui-tête et le repose-jambes réglables en hauteur, le repose-pied ajustable complètent ce confort.

Se voulant un cadre de rêve dans les airs, Air France a également prévu le nécessaire pour divertir et permettre à son occupant de travailler en toute autonomie. Le fauteuil Premium Economie intègre également de multiples fonctionnalités. Notamment un large écran vidéo interactif de 10,4 pouces (26 cm), un casque audio à réduction de bruit doté d’un son hifi de haute qualité, une liseuse individuelle, orientable, une prise d’alimentation PC pour charger votre ordinateur portable, une large tablette qui permet d’utiliser simultanément votre ordinateur, un bloc-notes et un port USB individuel.

Le client a aussi droit à une couverture polaire, un oreiller en plumes et une bouteille d’eau.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Air France : Le confort à bord… est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Au CLR, l’on prône la redynamisation et la restructuration

InfosGabon - lun, 09/01/2017 - 18:06

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Devant les échéances électorales qui se profilent à l’horizon notamment les élections législatives à venir, le Centre des Libéraux Réformateurs (CLR, majorité au pouvoir), compte déjà se mettre en ordre de bataille. Quitte à tirer vers le haut les autres formations qui composent son bord politique.

Au nom du directoire du CLR, le Secrétaire général adjoint et Porte-parole, Nicaise Sickout Iguendja, par ailleurs 5ème Maire adjoint de la commune de Libreville, a animé vendredi dernier une conférence de presse à l’hôtel de ville. Au cours de celle-ci, il est longuement revenu sur l’actualité politique du moment marquée spécifiquement par : l’appel au dialogue national du chef de l’Etat, et des futures échéances électorales.

S’agissant du premier point, Nicaise Sickout Iguendja a dit la position de sa formation politique qui se félicite de la volonté exprimée par le président Ali Bongo Ondimba d’associer toutes les forces vivent de la nation à un dialogue inclusif, dont le but poursuivi est de faire avancer la jeune démocratie gabonaise.

Evidemment, il ne pouvait pas laisser son auditoire sur sa faim dès lors que celui-ci voulait connaître le point de vue du CLR par rapport au jusqu’au boutiste affiché par M. Jean Ping qui refuse tout compromis. « Il est nécessaire que ce dernier et son camp y soient parties prenante, car représentant 47% de l’électorat, ils ne peuvent pas continuer à rester à l’écart de grands enjeux engageant l’avenir du pays », a-t-il soutenu, non sans relever que le temps est venu de répondre à l’appel au changement des mentalités lancé par le président de la République.

Venant aux futures échéances politiques notamment les législatives prochaines, le porte-parole du CLR a mis en garde les responsables des cellules de base contre un certain immobilisme devant les futurs enjeux électoraux. Et là, il a reconnu que le parti doit relever le défi qu’il s’est lancé, c’est-à-dire la locomotive des formations politiques qui soutiennent l’action du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.

A propos de la réunion du directoire du CLR annulée la semaine dernière, Nicaise Sickout Iguendja a expliqué que le président du parti, Jean Boniface Assele, était éprouvé. Voilà pourquoi la rencontre a été repoussée à une date ultérieure.

FIN/INFOSGABON/OS/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Au CLR, l’on prône la redynamisation et la restructuration est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Quid de l’Office Gabonais des Recettes (OGR) ?

InfosGabon - lun, 09/01/2017 - 17:09

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Dans la perspective de la création de l’Office Gabonais des Recettes (OGR), décidée il y a peu de temps par le président de la République Ali Bongo Ondimba, le ministre de l’économie Régis Immongault a présidé vendredi dernier, une séance de travail avec les responsables des administrations des Douanes et des Impôts, qui doivent fusionner pour régenter la nouvelle structure.

L’Office Gabonais des Recettes (OGR), nouvelle administration fiscale fruit de la fusion des administrations des Douanes et des Impôts, sera opérationnel dans les tout prochains jours. Dans cette perspective, le ministre de l’économie Régis Immongault a eu une rencontre avec les différents responsables des administrations concernées par la mise en forme de cette structure. « La fusion de la Douane et les Impôts s’inscrit dans le cadre de l’intensification des réformes économiques initiées par le chef de l’Etat. Cette fusion affairait ainsi comme une reforme majeure du second septennat du président de la République », a soutenu M. Régis Immongault.

Ainsi, il a expliqué que, dès que cette entité sera mise en route, un contrat de performance sera signé avec son nouveau Directeur Général. « Si vous atteignez les quotas annuels qui nous seront fixés par le gouvernement, vous serez rémunérés, et récompensés par le travail accompli, vous serez désormais liés par un contrat de performance », a-t-il avancé.

Expliquant au départ que la nouvelle administration aura son statut juridique dès l’instant qu’elle reste avant tout un service public personnalisé de l’Etat, Régis Immongault a tenu à mettre en garde les fonctionnaires réfractaires au changement qui, selon lui, œuvrent pour le blocage de la réforme afin de maintenir les privilèges indus, la mauvaise gouvernance et le détournement des deniers publics.

Il faut signaler que la création de l’OGR obéit à la volonté des plus hautes autorités du pays de maintenir l’économie gabonaise au meilleur niveau possible afin qu’elle ne puisse pas ressentir la crise économique mondiale, masquée notamment par la chute du prix du baril de pétrole.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Quid de l’Office Gabonais des Recettes (OGR) ? est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Les Maires au chevet des malades

InfosGabon - jeu, 05/01/2017 - 15:47

Libreville, Jeudi 5 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Les Maires du Gabon ont remis un important lot de matériel au centre médical de Kango. La localité est située sur la route nationale, à quelques kilomètres de Libreville.

L’Association des maires du Gabon (AMG) a remis il y a quelques jours un important lot de matériel composé de matelas (300) et de moustiquaires imprégnées (2000) au centre médical de Kango, dans la province de l’Estuaire. Le don a été réceptionné par le Dr Bernard Bitéghé, le médecin-chef de cette structure sanitaire. C’était en présence du personnel soignant.

Une cérémonie de remise de don à laquelle ont également pris part des chefs de quartier et d’autres personnalités administratives locales.

«Nous avons profité de notre séjour à Kango pour effectuer un geste social à l’endroit des populations en faisant ce modeste don», a justifié Rose Christiane Ossouka Raponda, la présidente de l’AMG et Maire de Libreville.

Il est question, par ce geste, d’aider les populations à se prémunir du paludisme, première cause de morbidité et de mortalité en Afrique. «Mieux vaut donner le peu que nous avons que de ne rien faire», a ajouté Rose Christiane Ossouka Raponda, s’excusant quelque peu de la modicité de la donation.

Le responsable du centre médical de Kango a remercié les magistrats municipaux pour ce geste qui va ainsi renforcer les capacités opérationnelles de la structure dont il a la charge. Dr Bernard Bitéghé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a promis que le matériel reçu sera utilisé à bon escient.

Ce n’est pas la première fois que le centre médical de Kango reçoit des dons. En 2013, le ministre de la Santé publique et de la Population, avait remis des matelas, des moustiquaires imprégnées et des médicaments à cet établissement hospitalier.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Les Maires au chevet des malades est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : La sauvegarde du patrimoine culturel préoccupe le gouvernement

InfosGabon - jeu, 05/01/2017 - 15:20

Libreville, Jeudi 5 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Le ministère de la Culture entend organiser un atelier afin de jeter les bases d’une politique nationale permettant la valorisation des biens matériels et immatériels du Gabon.

Un atelier sur la sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel est prévu au Gabon dans les prochains jours. L’événement sera organisé par le ministère de la Culture et des Arts. Le but visé est d’amener les Gabonais à se réapproprier leur culture et de contribuer ainsi pleinement au développement économique et social du pays, apprend-on.

Les travaux permettront notamment de faire un inventaire des biens culturels matériels et immatériels du Gabon afin d’en assurer la sauvegarde, la protection et la restauration. Il sera aussi question d’asseoir une politique culturelle qui épouse les enjeux économiques et touristiques du pays en vue de la promotion de l’art gabonais qui ne cesse de séduire.

«Les masques fang et kotas du Gabon sont les plus prisés au monde. Ils se vendent à de millions et de millions d’euros et de dollars, mais cet art au Gabon on le regarde, les villages artisanaux du Gabon ne sont pas constitués d’œuvres d’art du Gabon et ce ne sont pas les artisans gabonais qui tiennent ces villages artisanaux. Comment vivront nos artisans si nous continuons de fonctionner ainsi ?», regrette le ministre des Arts et de la Culture, Alain-Claude Bilie By Nze.

Les recommandations issues de cet atelier devraient à cet effet permettre au ministère en charge de la culture de définir une politique nationale en vue de la sauvegarde et de la valorisation du patrimoine culturel du pays. Le Gabon est candidat à la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO pour 2017. Bien qu’ayant ratifié de nombreuses conventions de l’UNESCO, dont celle de 2003 sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, le pays n’a toujours aucun élément inscrit au patrimoine mondial de l’humanité.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : La sauvegarde du patrimoine culturel préoccupe le gouvernement est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Le corps diplomatique défend le symbole de l’unité des peuples

InfosGabon - jeu, 05/01/2017 - 14:58

Libreville, Jeudi 5 Janvier 2017 (Infos Gabon) – La cérémonie de présentation des vœux de nouvel an au président gabonais, Ali Bongo Ondimba et son épouse Sylvia, a démarré mercredi au palais présidentiel avec les Ambassadeurs accrédités à Libreville.

Quasiment au grand complet, le corps diplomatique a ouvert hier la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux au chef de l’Etat. Au nom de ses pairs et en sa qualité de doyen, l’Ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire, le général Philippe Mangou a tenu préalablement à féliciter les autorités gabonaises pour l’initiative qu’elles ont prise de convoquer un dialogue national inclusif. Et là, il a réitéré le soutien des diplomates pour que le débat contradictoire triomphe au profit du peuple Gabonais.

«Nous invitons la classe politique à privilégier la voie des urnes, que le dialogue se déroule sans faux fuyant et dans le respect de l’autre», a-t-il avancé, reconnaissant l’urgence qu’il y a de « construire un pont avec ceux qui professent des idées différentes sans jamais les considérer comme des ennemis ».

Dans le même ordre d’idées, Philippe Mangou a relevé que l’unité des peuples doit se faire telle des « ponts, qui constituent le moyen privilégié de rencontres entre personnes de cultures et de civilisations différentes ».

Sur un tout autre plan, le porte-parole des Ambassadeurs a tenu à féliciter la première dame, Sylvia Bongo Ondimba, pour non seulement les actions qu’elle mène au niveau national lesquelles se caractérisent par la création de nombreuses structures au bénéfice des populations, mais aussi son engagement au plan international en vue d’une meilleure reconnaissance des droits des veuves et des orphelins.

FIN/INFOSGABON/OS/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Le corps diplomatique défend le symbole de l’unité des peuples est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Pierre Alain Mounguengui : « Nous aussi nous sommes intransigeants » concernant Camacho

InfosGabon - jeu, 05/01/2017 - 13:11

Libreville, Jeudi 5 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Dans un entretien que le président de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), Pierre Alain Mounguengui, nous a accordé, il a déclaré qu’il restera intransigeant sur sa position. C’est à propos du nouvel entraîneur des Panthères, Jose Antonio Camacho, qui s’est absenté de la conférence de presse convoquée hier.

Infos Gabon : Quelle réponse pouvez-vous nous apporter pour justifier l’absence du nouvel entraîneur des Panthères, Jose Antonio Camacho, à cette conférence qu’il a convoquée depuis plus d’une semaine ?

Pierre Alain Mounguengui : Je voudrai simplement porter à votre connaissance que la conférence de presse que vous deviez avoir avec Camacho, le nouveau sélectionneur n’a pas pu avoir lieu, tout simplement parce que c’est la conséquence d’une séance de travail que nous venons d’avoir avec l’intéressé, avec Jose Camacho. Comme vous le savez Camacho a signé un contrat avec le Gabon, contrat signé entre la Fédération gabonaise de football et le ministère de la Jeunesse et des sports. Dans le contrat qui nous lie avec Camacho et dans les exigences qu’il a bien voulu faire, il a décidé et demandé que son staff soit celui qu’il a amené avec lui. Nous avons donc accédé à sa demande. Camacho est arrivé avec deux adjoints dont il ne nous a pas encore décliné l’identité. Il est donc arrivé avec deux adjoints. Et curieusement, Camacho décide en même temps d’adjoindre à son staff un infirmier, un interprète et deux kinésithérapeutes.

Infos Gabon : Est-ce nécessaire de faire tout un plat pour une affaire d’infirmier et de kinésithérapeute ? Y-a-t-il eu un précédent qui vous pousse aujourd’hui à en faire des tonnes sur un poste d’infirmer ?

Pierre Alain Mounguengui : Lors de la première réunion que nous avons tenu avec Camacho, il était question sur sa demande que l’interprète soit un Gabonais. A l’époque nous lui avons désigné Serge Assoumou, pour assumer cette fonction. Camacho en repartant en Espagne, nous a fait parvenir un mail dans lequel il demande que l’interprète soit celui qu’il devra faire venir d’Espagne. Nous le lui avons concédé. Mais seulement, il y a une chose qu’il faut savoir c’est que dans le staff technique, comme il l’a souhaité, nous avons accepté qu’il travaille uniquement avec ses adjoints qui sont venus avec lui. Mais il y a aussi que vous devez tous savoir qu’il y a au sein d’une équipe comme celle du Gabon des postes que nous, au niveau national, nous avons voulu faire assumer par des nationaux.

Infos Gabon : Y-a-t-il un infirmier gabonais qui a la formation et les compétences exigées par le staff de Camacho ?

Pierre Alain Mounguengui : Dans notre pays, le Gabon, nous avons des compétences certaines dans le domaine de l’infirmerie, nous avons des compétences dans le domaine de kinésithérapie. Nous avons donc demandé à Camacho de s’en tenir à cette restriction, c’est-à-dire son staff technique sera composé de lui-même et de ses adjoints qu’il a amenés. Et qui ont signé des contrats avec nous. Et certains d’entre vous étaient au moment de la signature de ce contrat. Nous mettrons à sa disposition un infirmier et deux kinésithérapeutes comme il l’a souhaité, mais qu’ils soient des Gabonais. Il n’est pas question pour nous que ces postes soient assurés par des kinésithérapeutes et infirmier venant d’Espagne. Je pense qu’aujourd’hui nous sommes sur point.

Infos Gabon : Ne pouvez-vous pas laisser Camacho réunir le staff qu’il souhaite, juger ses résultats. Et faire le tri après en cas d’échec ?

Pierre Alain Mounguengui : Camacho a décidé de ne pas faire la conférence de presse qui devait vous réunir avec lui tout simplement parce qu’il conditionne la suite de ses activités avec nous par l’acceptation de la fédération gabonaise de football de son infirmier et de ses kinésithérapeutes. Pour nous le poste d’infirmier et de kinésithérapeutes, et là nous n’allons pas revenir là-dessus, ce sont des postes réservés aux nationaux.

Infos Gabon : Est-ce à dire que vous êtes un homme intransigeant ?

Pierre Alain Mounguengui : Camacho n’a pas fait de conférence de presse avec vous. Nous aussi nous sommes intransigeants sur cette décision d’insérer un infirmier et deux kinésithérapeutes gabonais. Et là, Camacho prendra la décision qui s’impose. La nôtre c’est de ne pas accepter ses trois collaborateurs qu’il a voulu adjoindre à notre équipe.

Infos Gabon : Préférez-vous une démission de Camacho à cause d’un infirmier et d’un kinésithérapeute ? Qui va payer la note ?

Pierre Alain Mounguengui : Je pense que c’est la question qui peut arriver. Et en cas de sa démission qu’est-ce que nous faisons, nous, au niveau de la fédération gabonaise de football ? Je pense qu’aujourd’hui notre équipe nationale est à l’orée de la CAN. Nous avons une grande responsabilité sur le plan de l’organisation, sur le plan de la préparation de l’équipe nationale. Camacho a aujourd’hui (mercredi 4) et (demain) jeudi 5 janvier pour nous définir sa position réelle par rapport à son attitude pour que nous prenions aussi les nôtres. Nous attendons jusqu’à demain jeudi 5 janvier. Nous lui accordons ce délai pour pouvoir se prononcer définitivement.

FIN/INFOSGABON/EP/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Pierre Alain Mounguengui : « Nous aussi nous sommes intransigeants » concernant Camacho est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Shell Gabon : L’ONEP en grève illimitée dès le 5 janvier ?

InfosGabon - mer, 04/01/2017 - 20:08

Libreville, Mercredi 4 Janvier 2017 (Infos Gabon) – L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) menace d’observer un arrêt de travail à partir de ce jeudi dans les installations du groupe pétrolier Shell Gabon si ses revendications ne trouvent pas satisfaction.

L’ONEP menace d’entrer en grève illimitée dès le 5 janvier 2017 à 23h59 dans les installations de la société Shell au Gabon. «Passée cette heure, l’ONEP se réserve-t-elle le droit de lancer une grève d’une durée illimitée dans toutes les installations où opère la société Shell au Gabon», prévient l’organisation. L’ONEP justifie cette décision par le climat social qui prévaut au sein de Shell Gabon «du fait de la vente en cours de cette société», lit-on dans le préavis de grève illimitée adressée au PDG du groupe pétrolier au Gabon.

Cette décision s’explique aussi par l’échec des discussions tenues en interne du 9 au 19 décembre 2016 entre les représentants du personnel et ceux du groupe, précise l’organisation. L’ONEP assure que ce débrayage se fera conformément aux dispositions des articles 341 et 345 du Code du travail en vigueur au Gabon. Toutefois, cette grève pourrait être évitée si les conditions posées par l’ONEP sont agréées par la direction du groupe.

«Notre cahier des charges contient un certain nombre de préalables dont la satisfaction est la condition sine qua non à un retour à la sérénité», écrit la secrétaire nationale chargée de réglementation, des relations extérieures et de la communication, Guylaine Mboui Zolo Ba-Ndong, qui signe le préavis de grève.

L’ONEP réclame la présence lors des discussions d’un représentant du groupe Shell ayant un mandat lui conférant le pouvoir décisionnel.

L’organisation revendique aussi le paiement d’une prime de bonne séparation avec l’entreprise avant la fin de la période de transition. Tout comme elle souhaite le transfert de l’ensemble des employés de Shell Gabon vers le nouveau repreneur avec les mêmes acquis sociaux.

Mi-décembre, le ministre du Pétrole, Etienne Dieudonné Ngoubou, a démenti sur RFI les rumeurs faisant état du départ de Shell du Gabon (et de Total) du fait des difficultés financières que traverse l’entreprise. «Il n’y a pas de départ de la République gabonaise de Shell. Il y a juste une revue économique du business de chacune de ces compagnies, et cette revue économique amène à identifier des champs sur lesquels ils sont déficitaires. C’est sur ces champs-là qu’ils mettent en vente leur participation», affirmait le membre du gouvernement.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Shell Gabon : L’ONEP en grève illimitée dès le 5 janvier ? est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : 120 professeurs à former sur l’enseignement à distance

InfosGabon - mer, 04/01/2017 - 19:40

Libreville, Mercredi 4 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Le centre de e-learning créé à Libreville vise à améliorer la qualité de l’enseignement des sciences afin de contribuer à l’augmentation du taux de réussite aux examens dans les séries scientifiques. Plusieurs professeurs y seront formés.

Quelque 120 enseignants de mathématiques, sciences physiques et sciences de la vie et de la terre des classes de troisième et de terminales scientifiques au Gabon, seront formés sur l’enseignement à distance. Cette formation se fera au centre de ressources e-learning Avicenne UNESCO installé dans les locaux de l’Institut national des postes et télécommunication (INPTIC) à Libreville.

Inauguré le mois dernier, ce centre est le premier du genre dans la sous-région Afrique centrale. Son objectif est d’améliorer la qualité de l’enseignement des sciences et de contribuer ainsi à l’augmentation du taux de réussite aux examens de baccalauréat dans les séries scientifiques, justifie l’UNESCO.

L’atteinte de cet objectif passe par le renforcement des capacités des enseignants des matières scientifiques du secondaire. Deux sessions de formation ont déjà été organisées à l’attention desdits pédagogues.

La dernière, organisée en novembre dernier, a permis aux experts venus du siège de l’UNESCO à Paris (France) de parfaire la formation initiée lors de la première session tenue au mois d’avril dernier. Une trentaine d’enseignants ont pris part à cette session. La formation portait notamment sur la structuration, l’évaluation et l’assurance-qualité dans la production des cours sur Internet.

Ces cours seront mis en ligne au profit des élèves préparant les le BEPC et/ou le baccalauréat, indique l’UNESCO. Le centre de ressources e-learning Avicenne UNESCO s’inscrit dans le cadre de la Composante II du Projet «Former ma génération – Gabon 5000» : Soutien scolaire par l’enseignement en ligne (e-learning). Ce projet est issu du partenariat entre l’UNESCO et l’opérateur de téléphonie mobile Airtel.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : 120 professeurs à former sur l’enseignement à distance est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Cadastre et sciences géographiques : 120 étudiants à recruter au Gabon

InfosGabon - mer, 04/01/2017 - 19:20

Libreville, Mercredi 4 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Le concours d’entrée à l’ENCSG est prévu le 14 janvier 2017. Il est ouvert aux candidats de nationalité gabonaise. 120 étudiants seront sélectionnés à la fin.

Un concours pour le recrutement de 120 étudiants vient d’être lancé à l’Ecole nationale du cadastre et des sciences géographiques (ENCSG). Prévu le 14 janvier 2017 au centre unique de Libreville, il est ouvert aux candidats internes et externes. La date limite de recevalité étant fixé au 11 janvier 2017 à 15h30 à la direction dudit centre située en face de la Polyclinique El Rapha.

Quant aux candidats externes, ils doivent être de nationalité gabonaise, âgé de 30 ans au plus au 31 décembre 2016, titulaire d’un Brevet d’études du premier cycle (BEPC) pour ce qui est des opérateurs géomètres ou d’un baccalauréat pour les techniciens urbanistes, topographes et cartographes et d’un diplôme universitaire de niveau Bac+2, licence ou tout autre diplôme équivalent.

Pour ce qui est des candidats externes, il faut être titularisé, jouir d’une ancienneté de cinq ans dans son corps et être âgé de 47 ans au 31 décembre 2016. Ils doivent à cet effet joindre à leur dossier une demande manuscrite adressée au ministre de la Fonction publique, une copie certifiée conforme de chaque diplôme, une copie légalisée de l’acte de naissance ou jugement supplétif et deux photos d’identité couleur.

Le dossier de candidature doit aussi comporter une copie de la pièce d’identité, un curriculum vitae, un extrait de casier judiciaire datant de moins de six mois, un certificat médical datant de moins de trois mois et une fiche de candidature à remplir lors du dépôt du dossier. Une autorisation à concourir signée du chef hiérarchique, une copie de la première prise de service et une copie de la dernière situation administrative sont également obligatoires.

Il est également demandé aux candidats de prévoir une enveloppe timbrée (Format A4) à l’adresse du candidat et la filière choisie et d’une somme de 20 000 FCFA non remboursable, représentant les frais de dossier.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Cadastre et sciences géographiques : 120 étudiants à recruter au Gabon est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Crise post-électorale au Gabon : Les religieux interpelés

InfosGabon - mer, 04/01/2017 - 18:57

Libreville, Mercredi 4 Janvier 2016 (Infos Gabon) – Le Rassemblement des Républicains Indépendants (RRI) invite les religieux à s’impliquer pleinement au retour de la paix et du vivre-ensemble au Gabon.

La résolution de la crise actuelle que traverse le Gabon depuis la présidentielle du 27 août 2016 ne saurait être possible sans que la communauté religieuse ne joue sa partition. C’est du moins ce qui ressort du vœu formulé la semaine dernière par Thierry Alain Moukwangui Madoungou. Il est le président du RRI.

Prenant la parole la semaine dernière à Libreville, le président du Rassemblement des républicains indépendants (RRI) a demandé aux religieux de trouver des voies et moyens de sortie du climat de tension qui secoue le Gabon depuis plusieurs mois. Les dirigeants de cette formation politique font ainsi observer que le pays est animé par «une escalade verbale jamais égalée» qui a entrainé des divisions au sein du corps social.

«J’invite humblement l’ensemble des ministres et représentants de Dieu à sortir de leur réserve et à s’investir pleinement dans la résolution pacifique de cette crise», a lancé Thierry Alain Moukwangui Madoungou.

Loin d’avoir des relents partisans, l’orateur explique que sa démarche qui se veut «libre», est guidée par «la volonté de sauvegarder la paix, de privilégier l’intérêt général et de protéger le grand nombre».

Le président du RRI reste convaincu qu’une réelle implication des ministres du culte dans cette crise va permettre de taire tous les antagonismes et ramener les protagonistes à la raison. Selon lui, le Très Haut reste la voie de salut idéale.

«Il est de la responsabilité des ministres du culte en tant que conducteurs d’âmes, de ramener la paix et l’amour dans les cœurs des hommes à eux confiés par Dieu. Dieu le Tout-puissant reste le seul et unique capable de toucher les cœurs des individus et de ramener la paix entre eux», affirme-t-il.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Crise post-électorale au Gabon : Les religieux interpelés est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

FEGABAB : Les bilans moral et financier adoptés contre toute attente

InfosGabon - mar, 03/01/2017 - 15:24

Libreville, Mardi 3 Janvier 2016 (Infos Gabon) – Les rapports moral et financier de la dernière assemblée générale ordinaire statutaire du mandat de quatre ans accordé depuis 2013 au bureau exécutif de la Fédération gabonaise de Basket Ball (FAGABAB) dirigée par Yvon Patrick Medoua Nze, ont été adoptés vendredi 30 décembre par les délégués à un taux de 78%, alors que l’on pressentait la destitution du président fédéral, avant les débats.

Annoncée comme l’assemblée générale ordinaire qui devait destituer le président de la Fédération gabonaise de basket-ball (FEGABAB), pour sanctionner un mandat que plusieurs langues ont estimé négatif, il n’en a rien été. Au sein du bureau exécutif, certains membres comme l’ex- secrétaire général, Aimé Engone, ont démissionné pour se porter candidat à la prochaine élection.

Yvon Patrick Medoua Nze a réussi à renverser la situation à sa faveur à quelques minutes de l’adoption des rapports moral et financier. La stratégie des détracteurs du président Medoua Nze était que les 2/3 des délégués votent contre les deux bilans et qu’il soit destitué séance tenante.

Après plusieurs interruptions de débats et divers conciliabules entre les présidents des neuf ligues provinciales et les responsables des associations, le bilan moral a été adopté à 85% et le bilan financier à 71%, soit un taux global de 78%. Si le rapport financier n’a pas été distribué à la presse, en revanche le rapport moral l’a été. La FEGABAB, durant son mandat de quatre ans, s’est concentré sur sept missions. Elle estime avoir répertorié 1670 licenciés.

Cette saison en terme de formation, la Direction technique nationale a organisé à leur demande une formation de Young coaches pour les étudiants de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). La FEGABAB a aussi organisé du 25 au 26 mai dernier, à Libreville, un championnat national de jeunes, qui a regroupé six ligues. Elle a organisé la Coupe du Gabon à Libreville du 22 au 26 juin dernier, où le Stade Mandji a perdu son titre aux dépens de Manga BB. Et l’équipe nationale des moins de 18 ans (U18), a pris la 10ème place sur 11, à l’Afrobasket juniors, tenu à Kigali, au Rwanda, du 14 au 31 juillet dernier.

Yvon Patrick Medoua a estimé que les objectifs qu’il s’était fixé en arrivant en 2013 à la fédération, à savoir sortir le basket-ball gabonais de la léthargie, donner une vision au basket-ball gabonais à l’échelon internationale, et être leader de la zone 4, ont été atteint.

Aujourd’hui, le Gabon est leader de la zone 4 en garçons et en filles, 7ème africain en dames, et 8ème en hommes, alors qu’il était la lanterne rouge du classement africain en 2013, c’est -à-dire la risée de l’Afrique, en 54ème position !

Il voudrait que ce bond qualitatif et quantitatif soit poursuivi, mais en passant par la formation des fondamentaux au sein des petites catégories.

Il dit s’être préparé à déjouer à toutes les embûches que lui seront posées lors l’assemble générale élective prévue le 8 janvier prochain. « Je me suis préparé. Là, je ne peux pas vous dire le nombre de pièges qu’on m’a posé pour que l’assemblée générale rejette les rapports moral et financier. Mais quand essayez d’expliquer ce qui se fait les gens commencent à comprendre et ont compris quelque chose depuis que j’ai fait le tour de certaines ligues », a-t-il affirmé.

FIN/INFOSGABON/EP/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article FEGABAB : Les bilans moral et financier adoptés contre toute attente est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Pages