Actualités Gabon

Gabon : Ali Bongo Ondimba regagne Libreville après un séjour au Maroc

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 10:58

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba a regagné Libreville hier, mardi matin après un séjour au Maroc. Il était dimanche aux côtés du roi du Maroc, Mohammed VI, pour la commémoration de ses dix-huit ans à la tête du royaume chérifien.

Sa Majesté le roi Mohammed VI a célébré dimanche dernier le 18e anniversaire de son accession au trône de ses ancêtres. La réception grandiose organisée au palais Marchane à Tanger a été marquée par la présence d’éminentes personnalités marocaines et étrangères parmi lesquelles le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, dont la présence a rehaussé l’éclat de la cérémonie.

Après l’exécution de l’hymne national couronnée par douze coups de canon, le dirigeant chérifien qui avait à ses côtés le prince héritier Moulay El Hassan, le prince Moulay Rachid et le prince Moulay Ismaïl, a salué et échangé en toute convivialité avec ses hôtes.

Pour leurs services rendus au royaume, sa Majesté Mohammed VI a décoré plusieurs personnalités marocaines et étrangères, à l’instar du Wissam «Al Kafaa Al Fikriya» Adnane Remmal, professeur et directeur de recherches à la Faculté des sciences de l’université Mohammed Ben Abdellah de Fès, lauréat du Prix du public de l’inventeur européen de 2017 pour le développement d’une nouvelle méthode à base des huiles essentielles améliorant l’efficacité des antibiotiques.

Le souverain a également décerné une médaille à Wissam Abdelouahed Ben-Nacer, anthropologue, professeur de l’enseignement supérieur à l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine, un des superviseurs de l’équipe de recherche internationale ayant découvert des ossements d’homo sapiens datant de 300.000 ans à Jbel Irhoud au Maroc.

Jean-Jacques Hublin, professeur et président d’un département de recherche à l’Institut Max Planck de Leipzig (Allemagne), co-auteurs de cette découverte, a aussi été décoré par le roi. Tout comme Wissam Al Istihkak Al Wathani qui, malgré son handicap, a pu poursuivre ses études et obtenir le diplôme de baccalauréat en lettres et sciences humaines avec la mention «Assez bien».

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Ali Bongo Ondimba regagne Libreville après un séjour au Maroc est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Vie chère au Gabon : Bolloré traîné en justice

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 10:26

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – L’organisation non gouvernementale «Time» a porté plainte au groupe français pour le préjudice causé aux consommateurs gabonais.

Après la saisine de la justice française par Bolloré qui accuse l’Etat gabonais de non-respect de la convention de concession du port d’Owendo, une organisation non gouvernementale gabonaise contre-attaque à son tour la multinationale française. L’ONG «Time» vient de déposer une plainte pour demander réparation du «préjudice causé aux consommateurs gabonais» par cette dernière du fait des coûts très élevés d’affranchissement des marchandises au port d’Owendo.

Me Aimery Bongho Mavoungou, son président, motive sa requête par la récente baisse spontanée et surprise des coûts d’acconage par Bolloré depuis l’arrivée d’un nouvel opérateur, Gabon special economic zone ports S.A (GSEZ Ports). «Trouvez-vous normal que Bolloré baisse ses prestations de près de 40% du jour au lendemain? Nous estimons donc qu’il y a un abus comme nous n’avons cessé de le marteler. Les Gabonais ont encore été exploités», s’insurge-t-il.

Selon cet avocat du Barreau du Gabon, cette décision de revoir à la baisse ses tarifs signifie tout simplement que depuis 2007 Bolloré exagérait d’au moins 40%. «Nous estimons donc qu’il y a un abus comme nous n’avons cessé de le dire. Les Gabonais ont encore été exploités», dénonce-t-il.

«Voilà pourquoi nous avons décidé de déposer une plainte contre Bolloré au nom de notre organisation. Bolloré devra réparer le préjudice causé aux consommateurs gabonais en lui faisant payer trop cher les produits de première nécessité», poursuit Aimery Bongho Mavoungou.

Pour le juriste, «l’Afrique participe à 20% dans le chiffre d’affaires du groupe Bolloré. Mais avec ces 20%, l’Afrique contribue au bénéfice de Bolloré à hauteur de 80%. Trop c’est trop : cela doit cesser.»

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Vie chère au Gabon : Bolloré traîné en justice est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Les réserves de Mathias Otounga Ossibadjouo

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 10:10

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – Mathias Otounga Ossibadjouo dénonce l’opportunisme et l’excès de zèle de certains proches du président Ali Bongo Ondimba sans pour autant les citer nommément.

La sortie vendredi dernier à l’hôtel Radisson Blu de Libreville des membres d’un mouvement des amis d’Ali Bongo fait des vagues au sein de l’establishment gabonais. Depuis la communication du collectif des proches du président de la République, de nombreuses personnalités montent au créneau pour dénoncer ce qui parait à leurs yeux comme un pied de nez au Parti démocratique gabonais (PDG).

Dans une insinuation à peine voilée, «Les amis d’Ali Bongo Ondimba» ont qualifié le parti au pouvoir d’aphone et pensent le réformer en profondeur, avant de mettre en garde Jean Ping quant à ses maladresses à répétition à l’endroit du régime en place.

Dans un post sur sa page Facebook, Mathias Otounga Ossibadjouo n’a pas loupé ces derniers qui ambitionnent de se substituer au parti présidentiel. «Le président de la République a été élu pour 7 ans encore président de TOUS LES GABONAIS. Il a prêté serment de servir tous les gabonais. Autour de lui, nous devons avoir comme unique rôle de l’aider à reconstruire l’Unité de tous les gabonais mise à rude épreuve, l’aider à s’élever et à demeurer au-dessus de la mêlée», écrit celui qui est par ailleurs ministre du Budget et des Comptes publics.

Pour l’ancien ministre de la Défense nationale, la rencontre entre les membres du mouvement et la presse n’avait pas sa raison d’être et était à la fois maladroite et hasardeuse. Raison pour laquelle il lance un appel à une véritable mobilisation de toutes les forces vives de la nation autour du président dans le but d’harmoniser et consolider toutes les énergies pour rassurer et améliorer les conditions de vies des populations.

De l’avis de Mathias Otounga Ossibadjouo, telle est la formule appropriée pour créer une synergie d’actions autour du président de la République afin de maintenir l’unité nationale et la cohésion sociale aujourd’hui marquées depuis la crise postélectorale.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Les réserves de Mathias Otounga Ossibadjouo est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Crise post-électorale au Gabon : Les femmes au front

InfosGabon - dim, 30/07/2017 - 19:39

Libreville, Dimanche 30 Juillet 2017 (Infos Gabon) – L’Association solidarité internationale des femmes organise une journée pour la paix lundi baptisée «Les Colombes de l’espérance».

De concert avec le reste de la planète, le Gabon célèbre demain, lundi, la Journée panafricaine de la femme avec comme particularité le lancement du projet «Les Colombes de l’espérance». A l’initiative de l’Association solidarité internationale des femmes (A’SOIF) en synergie avec le Groupe de travail des femmes leaders pour la paix et la solidarité du Gabon (GTFLEPS-Gabon), ce projet intervient dans un contexte de crise post-électorale au Gabon qui reste encore dans les cœurs.

En attendant la mise en œuvre des résolutions du dialogue politique initié par le président Ali Bongo Ondimba, le pays reste toujours marqué par les séquelles héritées de cette crise. L’occasion faisant le larron, les membres de cette association entendent saisir ce 31 juillet pour lancer un vibrant appel aux Gabonais pour un retour à la paix, à la réconciliation et à l’unité.

Au cours du point de presse donné le 27 juillet dernier à Libreville, les leaders de cette association ont tenu à situer l’opinion sur les tenants et les aboutissants de leur projet. «La femme étant le fondement de notre société, se révèle être une éducatrice de premier plan car, elle donne vie et suit l’évolution de ses enfants», a expliqué Victoire Lasseni Duboze, présidente de l’association A’SOIF qui avait à ses côtés Pepessi Ogouliguende, coordonnatrice du GTFLEPS-Gabon.

Elles entendent profiter de cette occasion pour dresser le bilan de la situation qu’elles vivent au quotidien dans les différents pays et développer une nouvelle dynamique de développement des nations.

Placée sous le thème : «la solidarité est un acte de paix», cette célébration sera articulée autour des points tels que : une action de prière en faveur de la paix ; l’appel à la solidarité ; le lâcher des colombes ; les cartes de l’espérance ; le concept de la solidarité ; le défilé de mode (Femmes actives pour la tolérance et la paix) et les coups de pédale pour la non-violence.

« Cette activité marquera la journée panafricaine de la femme et servira de lancement au dit projet qui s’articulera autour de plusieurs événements jusqu’en décembre 2017», a-t-elle précisé.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Crise post-électorale au Gabon : Les femmes au front est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Les inspecteurs formés sur le trafic d’enfants

InfosGabon - dim, 30/07/2017 - 19:13

Libreville, Dimanche 30 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Ils viennent de suivre une formation en matière du trafic d’enfants au cours d’un atelier organisé à leur intention à Libreville et Lambaréné.

Des inspecteurs du travail viennent de suivre un atelier de formation en matière de lutte contre le trafic des enfants. Organisé tour à tour à Libreville et à Lambaréné, ledit séminaire a permis aux bénéficiaires de s’approprier les éléments relatifs à l’implémentation du Programme de lutte contre le trafic des enfants mis en place par le gouvernement au lendemain de la rencontre sous-régionale tenue en 2000 à Libreville.

Présidés par le ministre du Travail, Eloi Nzondo, ces travaux, organisés avec le soutien du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), ont permis aux séminaristes de se doter de nouveaux d’outils stratégiques dans les domaines des droits et de la protection des enfants victimes d’abus à des fins de travail.

A l’ouverture des travaux, Eloi Nzondo a tenu à saluer la participation massive des partenaires des pouvoirs publics dans ce combat. «La présence de nombreuses organisations et personnalités témoigne, à n’en point douter, de l’engagement à appuyer l’action du gouvernement dans la lutte contre le trafic et l’exploitation des enfants, mais aussi dans leur volonté de combattre le fléau intolérable et anachronique jusqu’à son éradication, car il meurtrit la jeunesse africaine en général et celle du Gabon en particulier. Bien qu’étant résiduelle dans le secteur formel, le phénomène reste une réalité présente au Gabon et dans plusieurs ménages», a expliqué le ministre du Travail.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Alexis Boutamba, et du Représentant de l’UNICEF pour la zone Gabon, Sao Tomé et Principe et auprès de la CEEAC, Monsieur Jacques BOYER.

FIN/INFOSGABON/TW/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Les inspecteurs formés sur le trafic d’enfants est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : On vulgarise l’égalité des chances

InfosGabon - dim, 30/07/2017 - 18:37

Libreville, Dimanche 30 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Plusieurs acteurs viennent d’être formés sur le sujet à Libreville à la faveur d’un séminaire de renforcement des capacités.

Plusieurs acteurs chargés de la mise en œuvre de la politique de l’égalité des chances ont récemment été formés sur la question à la faveur d’un séminaire de renforcement des capacités.

Présidé par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, ce séminaire avait pour objectif de permettre aux participants de disposer des connaissances de base sur le concept de l’égalité des chances, un élément essentiel dans la définition des politiques publiques inclusives.

«L’Egalité des chances n’est pas qu’un slogan de campagne, mais une exigence républicaine objective», dira M. Issoze Ngondet. Parce que le gouvernement veut manifester, à son avis, «son refus que le statut social s’appuie sur des origines ethniques, géographiques et religieuses».

Placée sous le thème : «Egalité des chances pour un développement social inclusif», cette formation s’est déroulée grâce au concours du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF). Son représentant-résident au Gabon, Jacques Boyer, a situé l’importance de ce séminaire, car, selon lui, il permet de contribuer «aux efforts en vue d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement».

Le ministre de l’Egalité des chances a pour sa part souligné l’apport du ministère dont il a la charge. D’après Blaise Louembe, il vise «la mise en évidence des instruments permettant le suivi et l’évaluation de la politique de l’égalité des chances.»

Pour lui, l’Egalité des chances doit permettre de participer de manière significative à la construction de la paix sociale et de la cohésion nationale. Etant donné que le ministère de l’Egalité des chances a pour mission de concevoir, de proposer et de mettre en œuvre la politique du gouvernement en matière de lutte contre les discriminations.

Il s’emploie aussi au quotidien à réduire des inégalités, à promouvoir la solidarité nationale et la cohésion sociale en collaboration avec les autres administrations.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : On vulgarise l’égalité des chances est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Contrôle des produits forestiers au Gabon : Une brigade ouverte à Ntoum

InfosGabon - dim, 30/07/2017 - 18:21

Libreville, Dimanche 30 Juillet 2017 (Infos Gabon) – La nouvelle unité a pour mission de lutter efficacement contre une exploitation forestière illégale.

Le chef du gouvernement gabonais a inauguré le 26 juillet dernier à Ntoum la nouvelle brigade de contrôle des produits forestiers. Emmanuel Issoze Ngondet s’est dit heureux de l’ouverture de ladite brigade parce que «la filière forêt-bois occupe une place stratégique dans la politique de diversification de notre économie impulsée par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.»

Le Premier ministre a par la suite procédé à la coupure du ruban symbolique, découvert la plaque commémorative réalisée à l’occasion ainsi qu’à la visite guidée de l’édifice.

Entièrement financée par la Banque mondiale à travers un prêt d’appui aux politiques de développement pour la gestion des ressources naturelles, la brigade de contrôle des produits forestiers a pour mission de lutter efficacement contre une exploitation forestière illégale.

Le but étant de se conformer aux exigences en matière de traçabilité des produits forestiers et la tenue des statistiques fiables. L’édifice inauguré à l’occasion est composé d’un bâtiment administratif, des logements d’astreinte des agents affectés dans cette brigade, d’une grande cour et d’un parking grumier. Il participe à la beauté de la ville.

Le choix de Ntoum pour abriter cette brigade se traduit par la présence permanente des agents des Eaux et Forets. Elle permet de réguler l’exploitation forestière dans le département du Komo-Mondah, face aux comportements peu «vertueux» de certains opérateurs économiques.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Contrôle des produits forestiers au Gabon : Une brigade ouverte à Ntoum est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Concours national de plan d’affaires au Gabon : La 2ème édition lancée

InfosGabon - dim, 30/07/2017 - 18:09

Libreville, Dimanche 30 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Cette compétition permettra de créer ou de développer les entreprises, de créer les emplois et de réduire le chômage.

Le Premier ministre gabonais a procédé jeudi dernier au lancement de la 2e édition du Concours national de plan d’affaires 2017. Ce programme ouvert à l’intention des jeunes entrepreneurs a pour objectif de soutenir le développement du secteur privé à travers l’initiation à la culture entrepreneuriale chez les jeunes.

Le concours permettra de créer ou de développer les entreprises, de créer les emplois et de réduire le chômage sans cesse en augmentation chez les jeunes, les femmes et les jeunes filles mères.

Dans son discours de circonstance, Emmanuel Issoze Ngondet a relevé que «ce concours se veut le prolongement de la vision du président de la République, Ali Bongo Ondimba, de stimuler l’esprit d’entreprise et surtout de favoriser le développement de l’entrepreneuriat au sein de toutes les couches sociales en général et des jeunes en particulier.»

Pour le chef du gouvernement, cette deuxième édition est plus tournée vers la création d’un écosystème entrepreneurial et l’approche collaborative avec tous les acteurs. «C’est un instrument politique majeur qui favorise l’adhésion de la jeunesse gabonaise aux valeurs cardinales de la République que sont l’union, le travail et la justice» a-t-il souligné.

Surtout lorsqu’on sait que le gouvernement ambitionne de «ramener la proportion des chômeurs, notamment diplômés à un niveau proche de zéro», comme il l’a rappelé.

Avec le concours du ministère des Petites et Moyennes entreprises, de la Banque mondiale et de l’Agence nationale de promotion des investissements (APNI), ce concours rentre dans le cadre du programme consacré à l’amélioration de la compétitivité et de la promotion des investissements au profit des petites et moyennes entreprises gabonaises.

Ainsi, 200 candidats seront formés aux techniques d’élaboration de plans d’affaires et 100 candidats primés et accompagnés.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Concours national de plan d’affaires au Gabon : La 2ème édition lancée est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : La déchirure entre Estelle Ondo et l’Union nationale !

InfosGabon - ven, 28/07/2017 - 22:19

Libreville, Vendredi 28 Juillet 2017 (Infos Gabon) – L’ancienne militante du parti dirigé par Zacharie Myboto justifie sa démission par un ensemble d’irrégularités qui ont fait leur lit dans cette formation politique.

Le divorce est désormais consommé entre Estelle Ondo et l’Union nationale (UN). Dans une correspondance adressée à Zacharie Myboto, président de cette formation politique de l’opposition, elle annonce sa démission. L’ancienne militante justifie ce départ par un ensemble de dysfonctionnements qui ont fait leur lit dans ce parti politique et qui compromettent son bon fonctionnement.

Elle dénonce pêle-mêle un «parti autocratique». «Aujourd’hui, au sein de l’Union nationale, lorsqu’on dit que « le parti n’a pas donné son accord », c’est plutôt une façon détournée de dire que le président du parti n’a pas donné son accord», dénonce-t-elle. Selon elle, l’UN est devenue un «parti familial».

«Aujourd’hui, vous le gérez avec votre fille, votre beau-fils, vos neveux et tous ceux qui, malgré eux, se soumettent à cette gestion patrimoniale du parti», poursuit-elle. Le caractère «vicieux et malicieux» compte parmi ces nombreuses tares qui fragilisent l’Union nationale.

«De même, il n’aura échappé à personne que vous avez, avec votre famille, utilisé régulièrement notre parti pour faire pression à notre prétendu homme à abattre (Ali Bongo Ondimba, ndlr) pour espérer conclure des petits arrangements avantageux pour vous au détriment du parti», se lamente Estelle Ondo.

D’après elle, le parti dirigé par Zacharie Myboto est devenu un véritable lieu de «règlement de comptes». «Face au simulacre Conseil de discipline devant lequel j’ai été irrégulièrement traduite, j’ai saisi avec succès le Tribunal de première instance de Libreville. Sa décision est claire: ‘Ondo Estelle demeure vice-présidente de l’Union nationale’.»

« Pendant que je m’attendais légitimement à recevoir une lettre d’excuses de la direction du parti, je reçois plutôt une nouvelle convocation à me rendre devant le bureau national le jeudi 27 juillet 2017 à 15h30», a expliqué celle qui est par ailleurs ministre de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement.

La direction de l’Union Nationale n’a pas réagi aux accusations d’Estelle Ondo à qui le parti reproche d’avoir œuvré contre son idéologie et ses orientations. L’intéressée aurait juste pris le devant étant donné qu’une sanction était déjà prévue contre elle.

Pour le Bureau national de l’Union nationale, la ministre de l’Économie forestière, Estelle Ondo, a été exclue du parti conformément à l’article 30 de son règlement intérieur. La décision a été confirmée lors d’une réunion tenue le 27 juillet 2017, à Libreville.

Du coup, l’on ne sait plus s’il faut parler de démission ou d’exclusion d’Estelle Ondo à l’Union Nationale. Mais, une chose est vraie que cette dame n’est plus militante de l’UN. Va-t-elle adhérer maintenant à un autre parti ou prendra-t-elle le courage de créer sa propre formation politique ? Difficile de répondre à ce niveau des choses. Il n’y a que l’avenir qui nous permettra de connaitre d’avantage.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : La déchirure entre Estelle Ondo et l’Union nationale ! est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Le gouvernement riposte contre les propos de Jean Ping

InfosGabon - ven, 28/07/2017 - 21:14

Libreville, Vendredi 28 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Une conférence de presse conjointe tenue ce vendredi à Libreville par des personnalités gabonaises a permis d’apporter un cinglant démenti aux élucubrations de Jean Ping.

Après avoir fait preuve de beaucoup de retenue face à la campagne internationale de dénigrement du Gabon orchestrée par Jean Ping et ses obligés, le gouvernement a finalement décidé de contre-attaquer.

Au cours de son récent séjour de recherche de soutiens à l’étranger, le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle s’est employé a clamé sa vraie fausse victoire à ce scrutin et à jeter l’opprobre sur les autorités du pays qu’il n’a jusqu’ici de cesse de diaboliser. La campagne d’explication entreprise ce vendredi par le gouvernement a pour but de clarifier la situation réelle qui prévaut au Gabon et botter en touche les inepties de Jean Ping.

Conduite par Pacôme Moubelet Boubeya, ministre des Affaires étrangères, cette rencontre avec la presse a connu la présence d’importantes personnalités de la République, à l’instar d’Alain-Claude Bilie By Nze, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ali Akbar Onanga, secrétaire général du gouvernement, Blaise Louembe, ministre de l’égalité des chances, et l’ancien ministre Simon Ntountoume Emane.

L’orateur a justifié cette mobilisation dans le but de «soutenir l’action d’Ali Bongo en s’attaquant aux personnes qui répandent des mensonges sur le Gabon». Au cours de leurs interventions, tous ont été unanimes que le président de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) est un «menteur invétéré pathologique». Ils s’appuient sur les affirmations de ce dernier relayées par la presse internationale.

«Sur les 250 morts avancés par Ping, où sont les veuves et les orphelins? Si le pouvoir avait caché les corps, comment aurait-il pu cacher les parents?», se sont-ils interrogés. Tout en demandant à l’intéressé d’apporter les preuves de ses déclarations. Le panel a également qualifié la dernière tournée en Europe de M. Ping d’«échec». «Qui a reçu ce monsieur? Le sous chef», a expliqué Alain-Claude Bilie By Nze.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Le gouvernement riposte contre les propos de Jean Ping est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Un trophée des initiatives sociales remis à la SEEG par Veolia

InfosGabon - ven, 28/07/2017 - 10:32

Libreville, Vendredi 28 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Le trophée des initiatives sociales a été décroché par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) à l’occasion du concours RH international, organisé par Veolia le 28 juin 2017 en France.

Pour le directeur des ressources humaines de la SEEG, Gérard Ondjambi Onguia, ce trophée constitue «la récompense de plusieurs années de travail remarquable abattu par l’ensemble du personnel du Centre des métiers Jean Violas. Le trophée reçu par la SEEG récompense aussi le projet de formation en alternance, lancé en juin 2016 à ce centre situé à d’Owendo.

Antoine Boo, le directeur général de la SEEG qui a reçu ce trophée, s’est honoré pour ce prix de deuxième catégorie du concours sur les initiatives sociales, lancé par Veolia, et remporté à l’occasion du carrefour RH. Cela a été initié pour favoriser l’insertion des jeunes. La formation primée est destinée aux candidats de niveau baccalauréat. Ceux-ci sont formés en plomberie de réseau, électricité de réseau et chargé clientèle.

Pour l’année 2017, le trophée a primé 7 projets dans 5 catégories à savoir: la prévention santé et sécurité, le développement des compétences et des talents, l’équité sociale et diversité, ressources humaines, performance opérationnelle et développement, commercial et l’engagement social. Lancé en 1998, le trophée des initiatives sociales met chaque année en lice 340 bonnes pratiques issues de 43 pays dans lesquels opère Veolia.

Par ailleurs, Gérard Ondjambi Onguia fait remarquer que ce concours vise à valoriser et à récompenser les bonnes pratiques des sociétés du groupe, visant à soutenir la stratégie du groupe, d’améliorer la performance opérationnelle, la croissance organique et la politique sociétale du groupe.

FIN/INFOSGABON/TW/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Un trophée des initiatives sociales remis à la SEEG par Veolia est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Le DG de l’ADL présente les travaux à réaliser

InfosGabon - ven, 28/07/2017 - 10:15

Vendredi 28 Juillet 2017 (Infos Gabon) – La modernisation et l’augmentation de la capacité d’accueil de l’aéroport international Léon de Libreville préoccupent M. Daniel Lefebvre, son Directeur général.

Face à l’état de vétusté qu’affiche cette infrastructure au niveau de la plupart de ses compartiments, il vient de lancer les travaux d’entretien régulier de la piste d’atterrissage et de décollage.

Les usagers de l’aéroport international Léon Mba constatent les travaux de réfection partielle des chaussées aéronautiques qui sont effectués du 10 juillet au 12 août 2017. Ces travaux sont réalisés dans la partie zone interdite au trafic et sur la piste d’atterrissage renforcée par une couche de bitume de 90 cm d’épaisseur. Sont impactés, les postes de stationnement, la taxilane, la piste où la réfection de la chaussée de roulement se fait sur une longueur de 400X45 cm entre PM935 et PM 1335, ainsi que les accotements de la piste environ 41000 m2.

La reprise du trafic est attendue après les travaux de réhabilitation des chaussées. Une progression constante est observée.

Pour le patron de l’Aéroport de Libreville, cette situation trouve son origine dans la crise économique mondiale actuelle. «il y a eu une tendance à la baisse du trafic de passagers de plusieurs destinations, notamment celles d’Europe. Les vols domestiques ont chuté également pour la simple raison que Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, qui représente plus du tiers du trafic de passagers, a connu une baisse de régime justement à cause de cette crise pétrolière», a-t-il fait savoir.

Malgré la crise, Libreville reste une capitale attractive. Le marché de l’Afrique de l’ouest constituerait presque le tiers de l’ensemble du trafic de passagers au départ comme à l’arrivée à l’aéroport international Léon-Mba.

« Ces travaux sont nécessaires pour assurer la sécurité des aéronefs », a précisé Daniel Lefebvre ajoutant que les horaires choisies n’affecteront pas énormément le trafic dans ce principal aéroport du Gabon, l’unique qui assure actuellement les liaisons internationales au Gabon.

Le coût des travaux est estimé à 2 milliards de FCFA. Ils consisteront à renforcer la résistance de la piste d’atterrissage et des parkings des avions. Les travaux concerneront également le parking du pavillon présidentiel. Longue de 3 000 m, l’unique piste de l’aéroport international Léon Mba de Libreville a régulièrement subit des travaux de rénovation. Les dernières remontent à 2013, 2014 et 2015.

Les travaux sont financés par la société Aéroport de Libreville (ADL) chargée de sa gestion dans le cadre d’un accord de partenariat public privé conclu pour 30 ans en 1988. Ce contrat prend fin en juin 2018 et l’ADL souhaite renouveler l’accord. Lefebvre. A fait savoir qu’il est venu avec la mission de prolonger la concession que les autorités tardent encore de lui signifier.

FIN/INFOSGABON/TW/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Le DG de l’ADL présente les travaux à réaliser est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Un ouvrage de Crépin Gwodock « Assurance et croissance en zone CIMA-CEMAC »

InfosGabon - ven, 28/07/2017 - 09:45

Vendredi 28 Juillet 2017 (Infos Gabon) – «Assurance et croissance économique en Zone CIMA-CEMAC», tel est le titre du premier livre de Crépin Magloire Andrew Gwodock présenté le 21 juillet 2017 à Libreville devant un aréopage d’acteurs issus du secteur de l’économie, des finances et des assurances.

Rédigé en 120 pages, le livre édité aux éditions universitaires européennes, cherche à placer un lien de corrélation directe qui existe entre l’assurance et la croissance économique. Existe-t-il une causalité ou une corrélation entre l’assurance et la croissance économique ? L’Administrateur Directeur Général de la Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré, filiale du FGIS-Gabon des Services) se base avec certitude sur certains éléments à savoir : la contribution quantitative et qualitative de l’assurance dans la croissance économique, en convoquant chiffres d’affaires, règlements de sinistres et dépôts qui sont faits dans les banques.

L’ancien ministre délégué à la Protection de l’Environnement, tente de répondre par l’affirmatif sur la corrélation et pas toujours une causalité entre l’assurance et la croissance économique. «Dans les pays en voie de développement, où le besoin de financement et de participation au développement est important, le secteur des assurances est un canal privilégié de collecte de l’épargne des populations et de financement des autres composantes de l’économie», affirme Crépin Magloire Andrew Gwodock.

Le secteur des assurances traduit une forte conviction : «Celle de l’importance de ce secteur, transversal dans la sécurisation des personnes et des biens, mais aussi dans le financement des économies et donc de la croissance économique». L’ouvrage comporte trois parties évoquant essentiellement les contraintes et difficultés des sociétés d’assurance et réassurance en zone CEMAC et CIMA.

Dans la première partie, l’auteur traite de la contribution quantitative de l’assurance. La seconde quant à elle s’intéresse à la croissance économique via les régimes sociaux des assurances maladies universelles. La dernière est inhérente à l’expérimentation du modèle utilisé pour éprouver le lien entre la croissance et l’assurance dans les États membres de la zone CEMAC appartenant à la zone CIMA.

Dans la première partie, l’auteur traite de la contribution quantitative de l’assurance. La seconde quant à elle s’intéresse à la croissance économique via les régimes sociaux des assurances maladies universelles. La dernière est inhérente à l’expérimentation du modèle utilisé pour éprouver le lien entre la croissance et l’assurance dans les États membres de la zone CEMAC appartenant à la zone CIMA.

Pour certains observateurs de la question politique du Gabon, l’ouvrage qui s’insère dans le sillage des décisions du Premier ministre Emmanuel Issoze-Ngondet dans le Plan de relance économique (PRE) a été accepté par le Fond Monétaire International (FMI) et « apporte effectivement un élément complémentaire pour orienter les gouvernants dorénavant vers le secteur de l’assurance » a déclaré Crépin Andrew Magoire Gwodock avant de conclure « la contribution des assureurs à la croissance économique, c’est chose faite à travers cet ouvrage et cette étude qui a été menée ». Un ouvrage à lire absolument.

FIN/INFOSGABON/TW/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Un ouvrage de Crépin Gwodock « Assurance et croissance en zone CIMA-CEMAC » est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : D’importants dégâts dans un incendie à Libreville

InfosGabon - ven, 28/07/2017 - 09:18

Vendredi 28 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Les flammes ont donné la mort à deux personnes et léché complètement quatre habitations.

Consternation et émoi sont perceptibles à Akébé au lendemain du grand incendie qui a ravagé mardi après-midi ce quartier du 3e arrondissement de Libreville situé derrière le marché. Les flammes qui se sont déclenchées aux environs de 13h ont emporté sur leur passage deux vies, des jumelles âgées de deux ans seulement, et complètement rasé quatre habitations.

Un garçon de quatre ans a quant à lui été grièvement blessé. Le gamin n’a eu la vie sauve que grâce à la prompte réaction des voisins venus stopper les flammes en furie.

Un sinistre de plus qui vient remettre au goût du jour le fameux débat sur l’intervention rapide des services publics compétents en la matière. Ni la compagnie des sapeurs pompiers, ni de policiers encore moins le Samu social, aucun desdits services n’était là au moment opportun pour limiter les dégâts.

En dehors du service des pompes funèbres venu récupérer les corps des fillettes entièrement carbonisés. Tout comme la question de la prolifération des bidonvilles et des quartiers malfamés en plein cœur de la capitale gabonaise continue d’alimenter la chronique mondaine.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : D’importants dégâts dans un incendie à Libreville est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon / Retour de Jean Ping à Libreville : Aucune victime enregistrée parmi ses partisans

InfosGabon - jeu, 27/07/2017 - 21:15

Jeudi 27 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Le ministre de l’Intérieur salue le professionnalisme des forces de l’ordre qui ont évité tout débordement lors du retour de l’étranger de l’opposant Jean Ping.

Les forces de l’ordre gabonaises ont fait preuve de professionnalisme mardi dernier à l’aéroport Léon Mba de Libreville durant le retour au pays du président de la Coalition pour la nouvelle République, Jean Ping, qui revenait d’un séjour à l’étranger.

Contrairement aux accusations distillées sur les réseaux sociaux faisant état d’actes de violence sur les manifestants et de blessés, cet événement s’est soldé, selon le gouvernement, sans mort et sans blessés. Par contre, souligne un communiqué du ministère de l’Intérieur, deux partisans de Jean Ping ont brièvement été interpellés, puis relaxés.

«En dépit des velléités de violence manifestées par les partisans de Jean Ping, les forces de l’ordre ont géré cet événement avec professionnalisme et contrairement aux allégations distillées çà et là, aucune perte en vie humaine n’a été déplorée encore moins des blessés. Seules deux personnes ont été brièvement interpellées puis libérées après identification», précise le texte.

Mais, des proches de l’opposant dans leur bilan, font état de 10 blessés. Information relayée d’ailleurs par plusieurs médias.

Le déploiement sécuritaire entrepris à l’occasion par les pouvoirs publics était dans le but de «prévenir tout débordement et tout risque d’entrave à la libre circulation des personnes et des biens», poursuit le communiqué du ministère de l’intérieur.

Afin de garantir la paix et d’éviter toute menace à l’ordre public, le ministère de l’Intérieur dit avoir pris un certain nombre de dispositions notamment : le déploiement des éléments des forces de police nationale; la fermeture des débits de boissons aux alentours de l’aéroport et l’interdiction de stationnement des véhicules; l’interdiction des attroupements au hall de l’aéroport et dans les environs immédiats.

«L’accès au périmètre de la zone aéroportuaire ayant été interdit, la détermination des partisans de Jean Ping à braver cet interdit sous l’incitation d’un des leaders de la Coalition, a amené les forces de l’ordre à faire usage des gaz lacrymogènes pour les disperser», indique le ministère de l’Intérieur.

Le communiqué fait également savoir que quelques leaders de la Coalition pour la Nouvelle République ont été autorisés à accéder au salon VIP de l’aéroport bien avant l’arrivée de leur mentor. L’opposant sera par la suite escorté à son quartier général sis aux Charbonnages, avec quelque 300 de ses partisans.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon / Retour de Jean Ping à Libreville : Aucune victime enregistrée parmi ses partisans est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Employabilité des jeunes : Le ministère des PME et JA Gabon en synergie

InfosGabon - jeu, 27/07/2017 - 20:58

Jeudi 27 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Les deux partenaires ont en projet un programme destiné au renforcement de l’employabilité des jeunes et à la création d’entreprises structurées.

Dans le cadre du Plan de relance économique, le ministre de la Promotion des Petites et Moyennes entreprises et la directrice exécutive de JA Gabon reviennent d’une tournée à travers certaines villes du pays en prélude à l’implémentation d’espaces d’incubation sectoriels dans les filières prioritaires.

Ce périple effectué par Biendi Maganga-Moussavou et Radia Garrigues visait l’amélioration de l’employabilité des jeunes dans la création et le développement des entreprises. Initiative de JA Gabon, ces structures appelées à voir le jour dès la prochaine rentrée devront accompagner les jeunes et les entrepreneurs dans la création d’entreprises à fort potentiel de développement.

Les sites de Mouila et d’Oyem seront consacrés à l’agriculture, alors que celui de Port-Gentil sera destiné aux hydrocarbures. A Franceville, l’incubateur formera aux technologies de pointe.

D’après les deux partenaires, cent jeunes par an seront formés à l’employabilité, à l’entrepreneuriat et se feront assister dans l’élaboration des projets. Le projet bénéficie du concours de l’Etat, de l’Union européenne, des établissements et des entreprises. Il a pour but de favoriser l’émergence et la concrétisation de création d’entreprises performantes.

«L’objectif est d’améliorer la compétitivité de nos entreprises au travers d’un mécanisme d’amélioration d’employabilité, d’une part, de ceux qui sont déjà formés ou des jeunes déscolarisés, et d’autre part, à les aider à avoir des idées de création d’entreprises, qui soient pertinentes et surtout fondées sur des méthodes, des savoir-faire, des pratiques entrepreneuriales et de la bonne gouvernance pour que nous ayons des entreprises performantes», a déclaré Biendi Maganga-Moussavou.

«Nous sommes ravis de pouvoir accompagner cette initiative qui est maintenant à une phase opérationnelle. On va apporter de l’expérience, des compétences et les outils de JA», a rassuré pour sa part Radia Garrigues.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Employabilité des jeunes : Le ministère des PME et JA Gabon en synergie est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon / Incendie de Port-Gentil : Une enquête ouverte

InfosGabon - jeu, 27/07/2017 - 20:41

Jeudi 27 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Les recherches initiées par le procureur de la République permettront d’établir les causes et les responsabilités de cet incident.

Une enquête en cours au lendemain de l’incendie survenu dans la nuit de mercredi à jeudi à Port-Gentil. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, l’incident s’est produit aux environs de 4 heures du matin suite à une explosion à bord du véhicule fourgonnette de police de marque IVECO immatriculé 30. 187, stationné devant la base vie de l’Etat-Major des Polices d’Intervention (EMPI) de la capitale économique.

La prompte réaction des sapeurs-pompiers a permis de circonscrire les flammes pour qu’elles ne se propagent pas dans le bâtiment. Toujours selon le texte du gouvernement, le véhicule contenait en son sein : un fusil FAMAS et divers matériel de protection et de maintien de l’ordre.

«Tout ce matériel a été consumé par les flammes et le véhicule calciné. Des premières investigations menées sur le site, il a été observé un départ d’incendie sur une porte et de l’essence répandue à même le sol aux côtés des objets plastiques ayant fondu. Derrière le bâtiment, l’on a constaté la présence inhabituelle d’un pneu de camion aspergé d’essence et trois matelas adossés à une porte, un bidon de 5 litres vide de son contenu d’essence dans le bac à ordures», précise le communiqué.

Une sortie qui vient clarifier l’opinion sur les malheureux événements de Port-Gentil en attendant l’aboutissement de l’enquête ouverte à cet effet. D’autres sources parlaient plutôt d’un poste de police incendié suite à une attaque au cocktail Molotov.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon / Incendie de Port-Gentil : Une enquête ouverte est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Filière bois au Gabon : Une convention pour développer le secteur

InfosGabon - jeu, 27/07/2017 - 09:17

Jeudi 27 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Le ministère des Petites et Moyennes entreprises et celui de l’Economie forestière viennent d’accorder leurs violons pour la matérialisation du programme d’appui à l’initiative «Gabon vert».

Dans le cadre du Programme d’appui à l’initiative «Gabon vert» pour la transformation du bois, le ministre des Petites et Moyennes entreprises, Biendi Maganga Moussavou, et sa collègue de l’Economie Forestière, Estelle Ondo, ont signé lundi dernier une convention visant à développer la filière forêt-bois.

Avec le concours de la Banque africaine de développement (BAD), les deux départements ministériels vont travailler ensemble dans la mise en œuvre de ce programme. Pour le ministre des PME, la situation d’entreprenariat dans le secteur forestier revêt deux aspects.

«Il y a d’abord l’aspect stratégique. Vous définissez la stratégie et nous, ministère des PME, nous venons apporter notre technicité dans la cadre de la structuration de l’atteinte de cet objectif. Dans le cadre de cette convention, nous avons chargé l’Agence nationale de promotions des investissements (ANPI) de conduire la mise en œuvre d’un système d’incubation de couveuses pour accompagner les différents intervenants et entrepreneurs dans le secteur forestier», a expliqué Biendi Maganga Moussavou.

Quant à la ministre de l’Economie forestière, ce programme regorge des objectifs stratégiques. «A savoir : préparer le programme d’appui à l’initiative Gabon vert pour la transformation de la filière forêt bois ; réaliser l’étude de faisabilité d’une bourse de bois ; et réaliser l’étude de faisabilité de la production industrielle d’énergie verte à partir des sous produits d’exploitation et de transformation de bois», a déclaré Estelle Ondo.

FIN/INFOSGABON/TW/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Filière bois au Gabon : Une convention pour développer le secteur est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Les bonnes affaires de l’informel à Mont-Bouët et Nkembo

InfosGabon - jeu, 27/07/2017 - 08:39

Jeudi 27 Juillet 2017 (Infos Gabon) – L’opération de recensement et d’immatriculation des commerçants relève que 80% d’entre eux sont insolvables.

Le degré d’insolvabilité a atteint la côte d’alerte dans les marchés de Mont-Bouët et de Nkembo. Et pour cause : le règne de l’informel qui prend des proportions inquiétantes.

L’opération de recensement et d’immatriculation des commerçants initiée par la Direction générale des impôts (DGI) dans ces deux centres commerciaux a permis de constater que 80% d’entre eux ne paient pas de taxes. Un constat alarmant déjà dressé par le Fonds monétaire international (FMI) dans un récent rapport.

Les statistiques fournies par Joël Ogouma, directeur général des Impôts, font état de ce que sur 5044 contribuables recensés, seulement 1046 paient régulièrement leurs taxes, soit 20,74 %, alors que 3998 sont insolvables, soit un ratio de 80 %.

« Les recettes totales générées par ces deux opérations ont permis de collecter 1,526 milliard de francs CFA. Il ressort de ces opérations que pour la DGI, l’informelle revêt des caractères multiples. Il y a le contribuable immatriculé, donc connu mais qui ne remplit pas ses obligations et le contribuable non immatriculé mais qui exerce son activité sans que l’Administration fiscale ne connaisse son existence», fait remarquer le DGI.

FIN/INFOSGABON/TW/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Les bonnes affaires de l’informel à Mont-Bouët et Nkembo est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Fondation Mohammed VI au Gabon : Le centre de formation fonctionnel dès octobre prochain

InfosGabon - jeu, 27/07/2017 - 08:24

Jeudi 27 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Il devra accueillir près d’un millier d’apprenants dans les filières techniques à la prochaine rentrée.

Le centre de formation professionnelle de la Fondation Mohammed VI de Libreville au Gabon ouvre ses portes dès la prochaine rentrée prévue en octobre. Malgré le retard qu’a accusé son opérationnalisation annoncée depuis plusieurs années, tout porte à croire que ledit centre sera fonctionnel dans quelques mois seulement d’autant plus que sur le site de construction, les travaux de finition rassurent.

Entièrement financé par la fondation éponyme, ce centre devra accueillir environ 1 000 élèves dès son ouverture. Deux types de formations y seront dispensés. A savoir : une destinée aux techniciens et une autre aux techniciens spécialisés. Chacune d’elles sera sanctionnée par un diplôme équivalent au baccalauréat ou au bac+2, au terme d’une année ou deux années de formation, selon la filière.

L’avènement de ce projet intervient au moment où le gouvernement envisage d’accompagner au moins 50 000 jeunes sur le marché de l’emploi avec un accent sur le secteur privé. Ceci dans l’optique de créer 80 000 nouveaux emplois.

Avec la mise en service prochaine du centre de formation de la Fondation Mohammed VI, du nom du Roi du Maroc, la jeunesse gabonaise pourra ainsi être mieux formée pour valablement travailler dans des nombreux projets initiés par les pouvoirs publics.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Fondation Mohammed VI au Gabon : Le centre de formation fonctionnel dès octobre prochain est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Pages