Actualités Gabon

Neymar : La planète football en folie

InfosGabon - ven, 04/08/2017 - 19:45

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – Son transfert du FC Barcelone pour le PSG a nécessité la mobilisation de près de 327 milliards de francs CFA au total.

La nouvelle enflamme la planète football depuis quelques jours. Alors que Neymar Junior n’avait même pas encore signé que la rumeur avait déjà parcouru les quatre coins du monde. Son arrivée au Paris Saint-Germain est le plus grand record du marché des transferts.

A 25 ans, l’attaquant brésilien est le joueur le mieux payé de l’histoire du football. Sa clause libératoire pour quitter le FC Barcelone était fixée à 222 millions d’euros, soit plus de 145 milliards de francs CFA. L’attaquant brésilien est suivi loin derrière par Paul Pogba dont le contrat pour partir de Juventus de Turin à Manchester United en 2016 était de 120 millions d’euros, environ 78,6 milliards de francs CFA.

Tandis que le départ en 2009 de Cristiano Ronaldo de Manchester United pour le Réal Madrid a coûté 94 millions d’euros, environ 61,5 milliards de francs. Pour acquérir Gareth Bale en 2013, le Réal Madrid a dû débourser au profit de Tottenham 101 millions d’euros, soit 66,1 milliards de francs CFA.

On pourrait donc parler de la folie des grandeurs surtout quand on sait que pour son salaire, Neymar Junior a exigé et obtenu 30 millions de salaire annuel sur une période de cinq ans. On est donc bien loin du transfert de Zinedine Zidane en 2001 de Juventus pour le Real Madrid qui a coûté 75 millions d’euros, soit 49,125 milliards de francs.

Un contrat qui fait jaser le monde du football. «On est tombé sur la tête», clame Bernard Tapie, ancien président de l’Olympique de Marseille. «Comment cela a-t-il pu arriver?», demande Jürgen Klopp, entraineur de Liverpool. «Ce n’est pas cher», déclare Mourinho, entraîneur de Manchester United. Pour Carlo Ancelotti, entraineur du Bayern de Munich, «c’est le prix du marché aujourd’hui».

Afin de stopper la folie financière de certains clubs plus nantis, l’UEFA a crée en 2013 la notion de Fair-play financier (FPF). Il est question de s’assurer que tous les clubs disputant les compétitions européennes sont en règle, honorent leurs factures et ne sont pas endettés auprès d’autres clubs, de leurs joueurs et des administrations fiscales.

Le FPF vise donc à s’assurer que les clubs ne dépensent pas plus qu’ils ne gagnent. Pour cela, le PSG devra donc expliquer le montage financier de ce dossier qui devrait coûter près de 500 millions d’euros, près de 327 milliards de francs CFA. Soit son budget annuel.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Neymar : La planète football en folie est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Baccalauréat 2017 au Gabon : Près de 90% d’échecs au premier tour

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 12:13

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – Les grèves à répétition ayant secoué l’année scolaire citées comme cause principale de cette catastrophe.

La moisson n’a pas été bonne cette année à l’examen du baccalauréat pour bon nombre de candidats. Sur un total de 21 575 inscrits, seuls quelques 3 141, soit 14,81%, ont décroché le précieux sésame, alors que 9 310, soit 43,91%, passent à la session de rattrapage.

Dans le classement, le Lycée national Nelson Mandela sort maillot jaune avec un taux de réussite avoisinant les 40% à l’issue de ce premier round du baccalauréat. Il est suivi par le CLSM qui vient largement derrière avec 29,35% du taux de réussite.

Dans la capitale, le taux de réussite est bien faible. Dans l’arrière-pays, l’on déplore des tendances similaires. A l’instar de Makokou où ce premier tour s’est soldé par un taux de réussite d’environ 15% alors qu’au centre Lema à Franceville, il est de 20%.

Sur les raisons de ces résultats catastrophiques, l’on pointe un doigt accusateur sur la crise postélectorale marquée par d’interminables grèves ayant secoué le secteur de l’éducation. D’autant plus que les cinq mois de débrayage ont plutôt contribué à raccourcir l’année scolaire.

«Les résultats du baccalauréat cette année sont catastrophiques. On s’y attendait. Lors des corrections, plusieurs de mes collègues ont constaté comme moi une baisse du niveau des candidats», se lamente un enseignant rencontré à Libreville ayant requis l’anonymat. Au ministère de l’Education nationale, l’on annonce une communication des officiels à la fin du processus.

Les épreuves de rattrapages ont débuté mardi et se poursuivent jusqu’à vendredi. Samedi, on aura une idée des résultats du second tour.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Baccalauréat 2017 au Gabon : Près de 90% d’échecs au premier tour est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon – OAPI : Mission accomplie pour Paulin Edou Edou

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 11:55

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – Le Gabonais vient de passer la main à son successeur, après dix années de bons et loyaux services passées à la tête de cette institution panafricaine basée à Yaoundé au Cameroun.

En quittant l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), Paulin Edou Edou a le sentiment d’une mission bien remplie. Au terme des dix ans comme directeur général, il a officiellement cédé le lundi 31 juillet 2017 le fauteuil de directeur général de cette institution panafricaine à l’Ivoirien Denis Bouhoussou Loukou.

Le nouveau patron aura comme adjoint, le Centrafricain Jean-Baptiste Noël Wago et Serigne Momar Nasir Toure de nationalité sénégalaise au poste de contrôleur financier. Cette nouvelle administration a été désignée en fin 2016 au cours d’une session du conseil d’administration de l’OAPI, une institution regroupant 17 pays africains d’expression française.

Après dix années de bons et loyaux services, le Gabonais s’en va le cœur léger. A l’heure du bilan, il affirme avoir contribué à la modernisation de l’institution pour en faire l’une des plus fiables, mais aussi l’une des plus respectées en matière de gestion de la propriété intellectuelle dans le monde.

«Je laisse une institution totalement transformée. Je voudrais, pour illustrer mon propos, citer trois domaines majeurs qui ont connu cette transformation au cours de mes mandatures. D’abord sur le plan infrastructurel, on peut citer la construction de ce nouveau siège qui orne désormais le paysage urbain de la capitale du Cameroun et la rénovation de l’ancien bâtiment. Au niveau de l’infrastructure virtuelle, le chantier de la numérisation de toutes nos archives, notamment les archives techniques est en cours. La numérisation va, à terme, induire une véritable révolution dans notre capacité à rendre l’information disponible pour nos usagers. Elle permettra aussi de mettre hors de danger la mémoire de notre organisation», affirme-t-il.

La mission de Paulin Edou Edou a également porté sur la transformation apportée au niveau des ressources humaines. «J’ai sans cesse œuvré à placer la formation au centre de mon action, d’abord pour le personnel de l’organisation, mais également pour de nombreux cadres de nos Etats-membres, voire au-delà. Pour ce faire, il a été mis en place un programme de Master II en propriété intellectuelle, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et l’Université de Yaoundé II. Je voudrais enfin souligner que je pars en laissant une OAPI en excellente santé financière», se réjouit le Gabonais.

Son autre chantier consistait également à la démythification de la propriété intellectuelle à travers une communication de charme et tous azimuts. «Cela a-t-il suffi à inciter les uns et les autres à protéger leurs créations ? Je ne peux être affirmatif dans l’absolu. Toutefois, l’on peut observer que d’années en années, le nombre de demandes de marques va croissant, pour ne parler que de cet objet», relève-t-il.

Quant à l’avenir, Paulin Edou Edou parle d’une future décennie plus radieuse pour l’OAPI. «Ma conviction se fonde sur l’ensemble des chantiers entrepris et qui, je ne peux en douter, vont continuer avec mon successeur. Il s’agit par exemple de la ratification du nouvel accord révisé, de l’achèvement du chantier de numérisation de nos archives techniques, de l’interconnexion entre le siège et les centres de documentation en propriété intellectuelle dans les Etats membres, sans oublier le dépôt électronique des demandes de titres – brevets, marques – qui sera bientôt une réalité à l’OAPI», souhaite le directeur général sortant de l’OAPI.

«Notre organisation a résolument pris le cap de la modernisation pour devenir l’un des offices les plus fiables et les plus respectés au monde. Nous en avons posé les bases. Je reste optimiste pour l’avenir de l’OAPI et souhaite vivement qu’elle continue de relever les défis du monde moderne. Qu’elle reste comme je le dis souvent, ce véritable laboratoire d’analyses capable d’aborder, sans complaisance, ni complexe, les questions de développement en rapport avec la propriété intellectuelle», conclut M. Edou Edou.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon – OAPI : Mission accomplie pour Paulin Edou Edou est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Les clients de La Poste rappelés à l’ordre

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 11:34

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – L’entreprise invite ses abonnés à se faire enrôler à défaut de voir leurs boites postales scellées.

Des équipes techniques sillonnent depuis lundi les différents bureaux de La Poste SA de Libreville à l’effet de procéder au changement de serrures des boîtes postales des clients. Cette décision du président directeur général de cette structure concerne aussi bien les clients indélicats que ceux en règle.

Par le biais d’un communiqué, Michael Adandé demande aux uns et aux autres de se faire enrôler au risque de voir leurs boîtes tout simplement scellées. Selon le programme établi par les dirigeants de La Poste SA, l’opération vise en premier lieu ceux des clients dont les numéros des boites postales varient de 1 à 3 000. Le reste suivra.

Pour conserver leurs boîtes postales, les abonnés devront fournir des justificatifs. D’après ledit texte, les entreprises sont appelées à présenter «la clé de la boite postale, la fiche circuit, les statuts juridiques, la délégation de pouvoir et la pièce d’identité du mandataire, et justificatifs du paiement».

Quant aux particuliers, ils doivent fournir «la clé, la carte nationale d’identité, le passeport, le permis de conduire ou la carte de séjour». Mais, de l’avis de bon nombre de personnes, l’opération pourrait porter injustement préjudice à certains abonnés actuellement absents du pays pour des vacances d’autant plus que le délai accordé aux clients pour se conformer qui va du 31 juillet au 25 août prochain s’avère court.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Les clients de La Poste rappelés à l’ordre est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Pharmacies du Gabon : Les fonds sont disponibles à la CNAMGS

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 11:17

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale invite ces prestataires à passer dans ses services pour se faire payer.

Les responsables des pharmacies agréées à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) peuvent passer à la caisse. Dans un communiqué daté du 27 juillet 2017, le directeur général de cette structure invite ces officines à aller percevoir les sommes à elles dues pour les prestations accordées aux assurés.

Le Pr Michel Mboussou a tenu à les rassurer que le dysfonctionnement survenu dans la chaine de paiement et qui a causé des perturbations dans l’apurement d’une ardoise de plus de 4 milliards de francs CFA, n’est désormais qu’un triste souvenir. Il a donc tenu à leur faire savoir que les fonds étaient disponibles dans ses services où elles pouvaient aller toucher.

Suite aux désagréments subis par certains usagers qui se sont vu refuser des prestations par certaines pharmacies, il a tenu à s’excuser auprès de ses partenaires.

Cette sortie du DG de la CNAMGS intervient alors que le syndicat national desdits établissements projetait déjà une suspension des prestations aux assurés. Selon le Pr Michel Mboussou, les conventions signées avec les pharmacies prévoient des dispositions pertinentes en vue de résoudre d’accord-parties pour toutes les difficultés inhérentes à l’exécution de ces contrats.

Avec l’appui des pouvoirs publics, la CNAMGS entend poursuivre de manière permanente et efficace ses missions en matière de protection sociale des assurés.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Pharmacies du Gabon : Les fonds sont disponibles à la CNAMGS est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Ali Bongo Ondimba regagne Libreville après un séjour au Maroc

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 10:58

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba a regagné Libreville hier, mardi matin après un séjour au Maroc. Il était dimanche aux côtés du roi du Maroc, Mohammed VI, pour la commémoration de ses dix-huit ans à la tête du royaume chérifien.

Sa Majesté le roi Mohammed VI a célébré dimanche dernier le 18e anniversaire de son accession au trône de ses ancêtres. La réception grandiose organisée au palais Marchane à Tanger a été marquée par la présence d’éminentes personnalités marocaines et étrangères parmi lesquelles le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, dont la présence a rehaussé l’éclat de la cérémonie.

Après l’exécution de l’hymne national couronnée par douze coups de canon, le dirigeant chérifien qui avait à ses côtés le prince héritier Moulay El Hassan, le prince Moulay Rachid et le prince Moulay Ismaïl, a salué et échangé en toute convivialité avec ses hôtes.

Pour leurs services rendus au royaume, sa Majesté Mohammed VI a décoré plusieurs personnalités marocaines et étrangères, à l’instar du Wissam «Al Kafaa Al Fikriya» Adnane Remmal, professeur et directeur de recherches à la Faculté des sciences de l’université Mohammed Ben Abdellah de Fès, lauréat du Prix du public de l’inventeur européen de 2017 pour le développement d’une nouvelle méthode à base des huiles essentielles améliorant l’efficacité des antibiotiques.

Le souverain a également décerné une médaille à Wissam Abdelouahed Ben-Nacer, anthropologue, professeur de l’enseignement supérieur à l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine, un des superviseurs de l’équipe de recherche internationale ayant découvert des ossements d’homo sapiens datant de 300.000 ans à Jbel Irhoud au Maroc.

Jean-Jacques Hublin, professeur et président d’un département de recherche à l’Institut Max Planck de Leipzig (Allemagne), co-auteurs de cette découverte, a aussi été décoré par le roi. Tout comme Wissam Al Istihkak Al Wathani qui, malgré son handicap, a pu poursuivre ses études et obtenir le diplôme de baccalauréat en lettres et sciences humaines avec la mention «Assez bien».

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Ali Bongo Ondimba regagne Libreville après un séjour au Maroc est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Vie chère au Gabon : Bolloré traîné en justice

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 10:26

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – L’organisation non gouvernementale «Time» a porté plainte au groupe français pour le préjudice causé aux consommateurs gabonais.

Après la saisine de la justice française par Bolloré qui accuse l’Etat gabonais de non-respect de la convention de concession du port d’Owendo, une organisation non gouvernementale gabonaise contre-attaque à son tour la multinationale française. L’ONG «Time» vient de déposer une plainte pour demander réparation du «préjudice causé aux consommateurs gabonais» par cette dernière du fait des coûts très élevés d’affranchissement des marchandises au port d’Owendo.

Me Aimery Bongho Mavoungou, son président, motive sa requête par la récente baisse spontanée et surprise des coûts d’acconage par Bolloré depuis l’arrivée d’un nouvel opérateur, Gabon special economic zone ports S.A (GSEZ Ports). «Trouvez-vous normal que Bolloré baisse ses prestations de près de 40% du jour au lendemain? Nous estimons donc qu’il y a un abus comme nous n’avons cessé de le marteler. Les Gabonais ont encore été exploités», s’insurge-t-il.

Selon cet avocat du Barreau du Gabon, cette décision de revoir à la baisse ses tarifs signifie tout simplement que depuis 2007 Bolloré exagérait d’au moins 40%. «Nous estimons donc qu’il y a un abus comme nous n’avons cessé de le dire. Les Gabonais ont encore été exploités», dénonce-t-il.

«Voilà pourquoi nous avons décidé de déposer une plainte contre Bolloré au nom de notre organisation. Bolloré devra réparer le préjudice causé aux consommateurs gabonais en lui faisant payer trop cher les produits de première nécessité», poursuit Aimery Bongho Mavoungou.

Pour le juriste, «l’Afrique participe à 20% dans le chiffre d’affaires du groupe Bolloré. Mais avec ces 20%, l’Afrique contribue au bénéfice de Bolloré à hauteur de 80%. Trop c’est trop : cela doit cesser.»

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Vie chère au Gabon : Bolloré traîné en justice est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Gabon : Les réserves de Mathias Otounga Ossibadjouo

InfosGabon - mer, 02/08/2017 - 10:10

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – Mathias Otounga Ossibadjouo dénonce l’opportunisme et l’excès de zèle de certains proches du président Ali Bongo Ondimba sans pour autant les citer nommément.

La sortie vendredi dernier à l’hôtel Radisson Blu de Libreville des membres d’un mouvement des amis d’Ali Bongo fait des vagues au sein de l’establishment gabonais. Depuis la communication du collectif des proches du président de la République, de nombreuses personnalités montent au créneau pour dénoncer ce qui parait à leurs yeux comme un pied de nez au Parti démocratique gabonais (PDG).

Dans une insinuation à peine voilée, «Les amis d’Ali Bongo Ondimba» ont qualifié le parti au pouvoir d’aphone et pensent le réformer en profondeur, avant de mettre en garde Jean Ping quant à ses maladresses à répétition à l’endroit du régime en place.

Dans un post sur sa page Facebook, Mathias Otounga Ossibadjouo n’a pas loupé ces derniers qui ambitionnent de se substituer au parti présidentiel. «Le président de la République a été élu pour 7 ans encore président de TOUS LES GABONAIS. Il a prêté serment de servir tous les gabonais. Autour de lui, nous devons avoir comme unique rôle de l’aider à reconstruire l’Unité de tous les gabonais mise à rude épreuve, l’aider à s’élever et à demeurer au-dessus de la mêlée», écrit celui qui est par ailleurs ministre du Budget et des Comptes publics.

Pour l’ancien ministre de la Défense nationale, la rencontre entre les membres du mouvement et la presse n’avait pas sa raison d’être et était à la fois maladroite et hasardeuse. Raison pour laquelle il lance un appel à une véritable mobilisation de toutes les forces vives de la nation autour du président dans le but d’harmoniser et consolider toutes les énergies pour rassurer et améliorer les conditions de vies des populations.

De l’avis de Mathias Otounga Ossibadjouo, telle est la formule appropriée pour créer une synergie d’actions autour du président de la République afin de maintenir l’unité nationale et la cohésion sociale aujourd’hui marquées depuis la crise postélectorale.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Cet article Gabon : Les réserves de Mathias Otounga Ossibadjouo est apparu en premier sur INFOS GABON.

Catégories: Actualités Gabon

Pages